Yoga en Ardèche… luxe, calme et volupté

Faire une retraite de yoga ne suppose pas forcément vivre dans une cellule de moine. Au Domaine du Taillé, en Ardèche méridionale, on peut louer une maison de star. La Villa Alto, sorte de soucoupe volante posée sur un lit de verdure, accompagne la course du soleil. Elle s’inscrit dans le cadre du tourisme responsable.  

Par Corine Moriou

La villa Alto, vaisseau spatial perché dans les arbres

A mi-chemin entre un ashram et une boutique-hôtel, le Domaine du Taillé est un lieu magique pour faire une retraite de yoga. Situé à 20 minutes d’Aubenas, il s’étend sur un magnifique parc de 100 hectares. On vient y célébrer des retrouvailles avec soi-même dans une nature enchanteresse où poussent des orchidées et des violettes sauvages. De la tente tipi à la villa d’exception, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Alors pourquoi ne pas opter pour la Villa Alto ? Conçue grâce au talent de l’architecte Hubert Mesnier, elle défie les règles classiques de construction offrant une vue de la nature sur 360 °. On se ressource en famille, entre amis ou entre stagiaires dans un calme absolu. Dans cette structure octogonale de bois et de verre, le luxe, c’est de vivre dans un espace aux pièces généreuses au rythme de la lumière et du soleil. La Villa Alto fait le bonheur des magazines de décoration. Des équipes de télé y ont tourné des films, conçu des documentaires pour France 2. Des émissions de télé comme Télématin ont hissé cette villa au rang des maisons de stars en Ardèche. Pourquoi un tel engouement ? S’élevant sur 15 mètres de hauteur, la Villa Alto ressemble à une soucoupe volante posée sur un lit de verdure avec pour horizon lointain les Cévennes. Au détour d’une ballade, les résidents du domaine la découvrent par hasard, s’étonnent de son architecture insolite. Parfois, ils s’aventurent à pousser une porte. Nul martien à l’horizon ! Avec son escalier escamotable à la façon d’un pont-levis et son poste d’observation, la Villa Alto semble prête à décoller vers une autre planète. Sûr, c’est sur une autre planète que l’on a le sentiment de vivre lorsque l’on séjourne dans cette bâtisse. Sa conception totalement hors norme est née du désir et de la vision de Philippe d’Aulan, le père de l’actuel propriétaire. « Mon père a souhaité construire une maison lumineuse, ouverte sur la nature et le ciel, qui bénéficie d’un ensoleillement permanent et d’une vue panoramique. Pour accompagner la course du soleil, les habitants tournent dans la maison, selon l’heure de la journée. On se réveille dans une chambre au soleil levant, on prend son bain et l’on déjeune en pleine lumière, on retrouve le soleil au salon l’après-midi, avant de profiter des couchers de soleil, puis l’on monte voir les étoiles le soir », explique Jean d’Aulan, le dirigeant du Domaine du Taillé, un homme carré à la poignée de main franche, très impliqué dans le développement durable.

                                          Chaque paysage est un tableau vivant de la nature

Le living articulé en étoile autour d’un poêle alsacien

La Villa Alto accueille de 8 à 12 personnes avec « les dépendances » qui correspondent à deux petits chalets adjacents. Pas besoin de suivre un stage au Domaine du Taillé. Il est possible de louer cette maison atypique pour le seul bonheur de séjourner en Ardèche. Ce lieu de villégiature exceptionnel a été imaginé pour décupler tous les sens, vivre ses vacances avec volupté. Elle s’articule en étoile autour d’un grand poêle à bois alsacien dont le conduit s’étire au centre de la charpente. Sous une pyramide de verre, le bureau est ensoleillé toute la journée. Une bibliothèque et un billard en font tantôt un lieu de silence, tantôt un lieu de convivialité. Toutes les pièces offrent des points de vue différents sur le parc et les Monts d’Ardèche. A travers la grande baie vitrée de chacune d’elles, on s’imprègne d’un paysage qui ressemble à un tableau. On change de pièce, c’est un autre tableau. Mais c’est un tableau vivant, celui de la nature sauvage, du pays de la garrigue et des oliviers. A l’extérieur, la piscine au sel borde un jardin zen et l’on paresse avec délice sur un transat. Des chemins de terre serpentent dans une majestueuse forêt de chênes centenaires, de pins et de châtaigners. Les arbres à papillons côtoient les herbes folles. Une petite rivière apporte une touche paisible à ce décor méridional.

Des clientes à « Ma boutique ». © CM

Stages de yoga, cuisine bio et massages

Si la cuisine et le living sont des « pièces à vivre » pour la préparation et le partage de repas conviviaux, les hôtes peuvent réserver une table au restaurant du Domaine du Taillé. Zhora, la cuisinière, perpétue la tradition de la cuisine d’Annie d’Aulan, la mère de Jean, aujourd’hui décédée, qui a fait l’éducation de nombreux stagiaires. D’inspiration macrobiotique, cette cuisine joue sur les saveurs du monde, tantôt provençales, tantôt indiennes, tantôt africaines. « Les produits sont de saison, issus de l’agriculture raisonnée et sélectionnés auprès de producteurs locaux et d’une coopérative biologique », précise Jean d’Aulan, heureux de présenter le livre de sa Maman Les recettes d’Annie. On peut se procurer cette bible à la boutique du domaine, nouvellement ouverte par Christine, la femme de Jean. Dans « L’instant Boutique », des résidents s’amusent à essayer des bijoux aux pierres guérisseuses, des tee shirts 100 % coton bio. Ils ont le coup de foudre pour les jolies céramiques d’un artisan de la région et achètent du vin du domaine de l’Arsac… Comme dans un boutique-hôtel, de nombreuses prestations sont à la carte. Besoin d’un moment de relaxation et de cocooning ? On peut faire appel à des thérapeutes qui pratiquent des massages thaï, ayurvédiques ou chinois. Le Domaine du Taillé est un lieu où l’on vient pour gagner en bien-être et en sérénité et dont on repart différent ! De nombreux stages de yoga sont proposés tout au long de l’année. Il suffit de choisir sur le site du Domaine du Taillé ses dates et le type de yoga que l’on souhaite découvrir ou approfondir. Elèves expérimentés, nouveaux adeptes et débutants partagent la même expérience. C’est toujours riche et intense.

Une façade du restaurant  © CM

 Domaine du Taillé

07200 Vesseaux

Tél : 04 75 87 10 38

e mail : domainedutaille@wanadoo.fr

www.domainedutaille.com

Visite virtuelle 360° http://www.cyclopevr.com/sites/taille/visite360/tailleplan.html

Location de la Villa Alto : une semaine de 2450 euros à 4950 euros, selon la saison. Ecolabel européen « Services d’hébergements touristiques » : une reconnaissance propre à séduire ceux qui sont en quête de vacances et de tourisme responsables.

Repos zen, détente et méditation. © CM

Mon témoignage d’une retraite de yoga au Domaine du Taillé dans Yoga Journal http://www.yogajournalfrance.fr/ma-retraite-de-yoga-coaching-en-ardeche/ http://www.yogajournalfrance.fr/ma-retraite-de-yoga-coaching-en-ardeche-partie-2/

Ce témoignage a été repris sur le site du Domaine du Taillé, agrémenté de photos http://domainedutaille.com/upload/article-yoga-coaching-septembre-2017-2.pdf  https://www.facebook.com/domainedutaille

 

 

 Découvrir les sites magnifiques de la région 

Les méandres des gorges de l’Ardèche

Les gorges de l’Ardèche. Elles démarrent à Vallon-Pont-d’Arc et finissent à Saint-Martin-d’Ardèche. Les formations géologiques qui ont été creusées par la rivière au cours des millénaires créent cet aspect spectaculaire. A découvrir en randonnée pédestre, canoë-kayak ou en longeant tout simplement la route panoramique jalonnée de grottes et de nombreux belvédères.

La grotte de Chauvet. Dans la commune de Vallon-Pont-d’Arc, trois personnes qui effectuaient des recherches spéléologiques découvrent de manière inopinée la grotte de Chauvet, en 1994. Stupéfaction : elle est ornée des plus anciennes peintures préhistoriques au monde, il y a 36 000 ans. Pas moins de 447 représentations d’animaux de 14 espèces différentes. La grotte Chauvet est aujourd’hui inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Après un feuilleton juridique rocambolesque, on peut visiter sa réplique depuis 2015.

La Cité de la Préhistoire. Elle propose de découvrir les trésors de la préhistoire à l’âge de fer et la grotte d’Orgnac. On revit les gestes du quotidien de nos ancêtres autour de tables tactiles multi-joueurs, d’ambiances sonores, d’animaux naturalisés… Sont exposés également des armes, des outils, des poteries et du mobilier funéraire. Des ateliers interactifs permettent de percer le secret du feu, tailler du silex ou pratiquer le tir de sagaies au propulseur.

Vogüé, le village amphithéâtre. Situé à quelques kilomètres d’Aubenas, ce village est bâti en arc de cercle au bord des gorges. Les maisons anciennes, les hautes falaises calcaires et le château de Vogüé forment un paysage de carte postale. Il fait partie de l’association Les Plus Beaux Villages de France.

Balazuc, village médiéval. Dans cet étonnant labyrinthe de chênes, d’arbousiers et de roches pétrifiées, le promeneur part à la recherche de sculptures naturelles inattendues.

Une gastronomie avec des spécialités de la région. La région est fière de ses produits d’exception : la châtaigne de l’Ardèche avec son AOP, le Picodon un fromage emblématique, le Bœuf Fin Gras de Mézenc, la pomme de terre Violine de Borée, la myrtille, la truffe, le safran…

Contributeur : Corine Moriou Journaliste indépendante, Corine Moriou est professeure diplômée de la FFHY, Fédération Française de Hatha Yoga. Ex-Grand Reporter pendant 15 ans au groupe Express, elle a interviewé 5 000 personnes, visité 70 pays, usé 100 paires de chaussures, échangé 10 000 sourires et rires. Ses sujets favoris sont le développement personnel, le yoga, le bien-être et la santé. Elle organise des Yoga Parties à Paris, une formule alliant cours de yoga, méditation et dînette entre les participants.

Crédit photo: Domaine du Taillé, Corine Moriou

 

Laisser un commentaire

+ 42 = 43