Les bienfaits des céréales

Indispensables à un bon équilibre alimentaire, les céréales apportent tonus et vitalité. Avoine, épeautre, seigle, boulgour, quinoa, blé… Temps Libre fait le point sur ces aliments naturels qui nous veulent du bien.

Cereales

Trop souvent boudées dans notre alimentation, les céréales sont pourtant idéales pour le tonus et la vitalité. Longtemps, elles ont constitué la base de l’alimentation pour de nombreuses civilisations. Elles symbolisent encore aujourd’hui certains territoires : le riz pour la Chine, le blé pour le Proche-Orient, le maïs pour les Etats-Unis. Leurs bienfaits nutritionnels sont nombreux : riches en protéines et glucides complexes, elles sont source de tonus. Elles sont également riches en vitamines PP, B1, B3 et B6. Ces dernières, les vitamines du groupe B, aident au bon fonctionnement des systèmes nerveux et musculaire, permettant également une bonne assimilation des glucides, sans que l’organisme ait à puiser dans ses réserves minérales et vitaminiques.

Des céréales, oui mais complètes !

Non raffinées, non dénaturées, les céréales sont encore meilleures pour la santé. Elles gardent ainsi tous leurs nutriments et micronutriments et seraient bénéfiques pour prévenir les problèmes cardiaques ainsi que certains cancers. L’enveloppe qui entoure la graine, qu’on appelle le son, fournit de précieuses fibres qui permettent de mieux digérer et contient des vitamines E. Laurence Salomon, chef du restaurant bio “Nature et Saveur” à Annecy, naturopathe et coach pour Le Coach Minceur Bio.com précise : “Optez pour du riz complet ou semi-complet, de couleur noire. Ses qualités nutritives et gustatives sont étonnantes”. De même, elle préconise le choix d’une farine de type 80, moulue à la meule de pierre de préférence : “Elle garde ainsi suffisamment de fibres”. Autre bienfait : les céréales apportent une alternative aux protéines d’origine animale, consommées en excès dans notre société. Pour un petit-déjeuner équilibré, préférez ainsi un bol de flocons d’avoine accompagné de lait d’avoine : “C’est énergisant sans être calorique”, explique Laurence Salomon.

Germées, pourquoi pas ?

Cette pratique ancestrale est remise au goût du jour. Cette technique permet de s’alimenter facilement de façon saine. Très nutritives, les graines sont riches en vitamines, carotène, minéraux et acides aminés. Le principe est simple : avec un germoir, une assiette ou un bocal en terre, il faut faire pousser les graines en veillant à ce qu’elles soient bien humides. Après la germination (période de un à dix jours), les pousses sont prêtes à consommer : en salade, en omelette, dans des pâtés végétaux… Laissez parler votre imagination ! Des graines déjà germées sont également disponibles dans les magasins bio.

Comment cuisiner les céréales ?

De l’entrée au dessert, les céréales offrent un grand choix de recettes. Idéale, l’association cérales/légumineuses permet de faire le plein d’énergie et de vitamines. D’ailleurs, cette combinaison est présente dans la plupart des plats traditionnels comme le couscous, le pain avec soupe de haricots… Pour bien assimiler ces protéines végétales, il est recommandé de suivre ces proportions : ¾ de céréales pour ¼ de légumineuses.

Le pain, les céréales au quotidien

Délaissé de notre alimentation, le pain revient en force ! Naturel, bio, fait à la main : il est très tendance. Plutôt que de choisir la traditionnelle baguette, optez plutôt pour des pains aux céréales et alternez les saveurs. De même, évitez de consommer du pain industriel, riche en sucres et en lipides. Le pain au son est très riche en vitamines du groupe B (2,5 mg contre 0,32 mg pour la baguette) et le pain de seigle est très riche en fibres et accélère le transit intestinal. Le “fait maison” fait sensation. Alors que les ventes de pain ont tendance à reculer, les machines à pain ont la cote. C’est une bonne façon de faire marcher sa créativité !

Laisser un commentaire

+ 12 = 16