La Bourgogne au fil de l’eau

Nous profitons d’un jour férié pour nous rendre à Digoin, en Bourgogne, pour un week-end sous le signe de l’eau. En effet, nous allons non seulement dormir, mais aussi vivre sur l’eau tout au long de ces trois jours.

La ville de Digoin est traversée par 3 rivières (la Loire, l’Arroux, et la Bourbince) et par 3 canaux (Canal du Centre, Canal latéral à la Loire et le Canal de Roanne), ce qui en fait le point de départ idéal pour toute excursion nautique en Bourgogne.

carte

Le Village Toue : hébergements insolites en pleine nature

Nous commençons par une nuit sur une toue cabanée au Village Toue. A 2h de Paris en train et 1h30 de Lyon, situé au cœur du Charolais-Brionnais, le site naturel classé Natura 2000 du Domaine des Demoiselles vous attend pour des vacances … atypiques.

Qu’est-ce qu’une toue cabanée me demanderez-vous ? Il s’agit d’un hébergement insolite, à la fois écologique et historique. En effet, c’est un bateau qui servait à la pêche ou au transport de marchandises, au XVIIème siècle sur la Loire. La toue cabanée, totalement construite en bois d’origine auvergnate, a été le précurseur des véhicules recyclables puisqu’une fois arrivée à destination la toue était entièrement démontée et le bois servait de matériau de construction dans le bâtiment.

Désormais réhabilitée en tant qu’habitation sur l’eau, la toue cabanée offre un panorama imprenable sur la nature grâce à ses grandes baies vitrées et son emplacement sur un étang de 3 hectares est une invitation au calme et à la contemplation. Idéale pour se ressourcer loin de la ville et de son rythme parfois exténuant, la toue cabanée évoque tout à la fois un chaleureux chalet en bois et un bateau voguant librement sur les flots.

Certaines des Toues Cabanées sont accessibles à pied et d’autres … à la rame, à vous de choisir !

touePetit aperçu du Village Toue

Ne vous fiez pas aux apparences, bien qu’écologique et d’aspect rustique, la toue cabanée est très confortable et on y retrouve tous les éléments nécessaires à un séjour agréable. De plus le Village Toue propose toutes sortes d’équipements et de services afin de nous faire vivre un moment inoubliable.

On y retrouve par exemple une toue spa, équipée d’un jacuzzi pouvant accueillir jusqu’à 5 personnes et d’un sauna de 4 places, avec une terrasse extérieure où l’on peut se prélasser au soleil dans des transats. La mini-ferme et le potager sont une source de ravissement pour les enfants comme pour les parents et ils peuvent également être des outils pédagogiques pour voir la nature d’un œil nouveau.

A l’entrée du domaine une jolie fermette sert de réception mais aussi d’épicerie et de bar-restaurant. En effet, il est possible d’y trouver des produits régionaux, mais aussi d’y boire un verre ou d’y prendre son petit-déjeuner, en terrasse ou à l’intérieur. Sachez que vous pouvez également demander à ce que l’on vous amène directement votre petit-déjeuner dans votre toue afin de profiter pour encore quelques heures de la tranquillité de l’étang.

L’équipe du Village Toue propose aussi de très nombreuses activités avec par exemple la location d’un kit de pêche (l’étang est riche en poissons tout comme la Loire à proximité), la location de vélos pour aller visiter la région ou encore un partenariat avec l’entreprise Arganoë qui propose des canoë afin de naviguer sur la Loire.

litUne chambre qui invite à la paresse

Et pour ceux qui préféreraient le plancher des vaches aux douces vagues de l’étang sachez que le Village Toue propose également la location de roulottes, à la fois champêtres à souhait et tout confort (salle de bain, cuisine aménagée…).

Embarquement immédiat ! Larguez les amarres !

canalousArrivée à la base nautique de Digoin

Nous poursuivons notre weekend nautique à la base nautique de Digoin où nous attend notre magnifique bateau, un Tarpon 37 N, nommé Adonis. L’accueil très professionnel de l’équipe des Canalous nous rassure, en effet c’est la première fois que nous louons un bateau sans permis et nous avons un million de questions et d’inquiétudes.

Un membre de l’équipe technique nous fait faire une visite guidée du bateau et de ses équipements et nous découvrons avec plaisir trois belles cabines, deux salles de bain, une petite cuisine toute équipée et un salon. Que de confort ! On ne s’attendait pas à trouver tant de pièces dans une superficie qui semble de l’extérieur plutôt réduite.

cuisineUne petite cuisine avec tout ce qu’il faut

Après que notre professeur du jour eut patiemment répondu à toutes nos questions, nous partons pour une petite demi-heure de conduite accompagnée pour vérifier que nous avons bien assimilé les différentes consignes. Nous larguons les amarres et sortons du port (pas si facile avec tous ces bateaux !) pour naviguer jusqu’au très beau pont-canal de Digoin.

pont canalLe pont-canal de Digoin

Finalement ce n’est pas si difficile, il y a une clef de contact, un volant, une marche arrière et une marche avant comme dans une voiture. Nous prenons petit à petit nos marques mais nous restons attentifs car l’inertie du bateau rend parfois difficile les changements de cap.

Après ce petit tour d’essai, les clefs du bateau nous sont confiées. L’équipe nous remet aussi une carte détaillée de la région qui permet de situer les écluses, mais aussi les endroits où l’on peut s’arrêter pour la nuit. Trois choix s’offrent à nous : le canal du Centre, le canal latéral à la Loire et le canal de Roanne. Après avoir demandé conseil aux pros nous décidons d’emprunter le canal de Roanne qui est le plus sauvage, c’est-à-dire le plus à l’écart des routes.

bateauNotre Adonis amarré lors d’une de nos escales

A la découverte du canal de Roanne

Le canal de Roanne à Digoin, appelé aussi “le canal tranquille”, offre un circuit ombragé de 55 km qui invite à la rêverie, à l’observation de la nature et à la promenade. Il est d’ailleurs tout à fait possible de s’arrêter au bord du canal quand on le souhaite (on parle d’accostages sauvages) afin de pique-niquer ou faire une ballade le long des berges, à pieds ou à vélo.

canal de RoanneUn paysage idyllique et calme

Nous profitons pleinement de notre croisière en déjeunant au soleil sur le bateau et en navigant tranquillement, sans nous presser. Le canal de Roanne compte de nombreuses écluses qu’il nous faut emprunter pour continuer notre route. Au début, nous appréhendons un peu cette étape qui peut paraitre difficile, mais les éclusiers sont très sympathiques et serviables, ils nous aident efficacement et nous découvrons avec curiosité ce métier peu connu.

Certaines écluses sont automatiques, c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’éclusier pour nous guider et il nous faut actionner l’ouverture et la fermeture de l’écluse en tirant sur une corde. L’écluse de Bourg-le-Comte est particulièrement impressionnante de par sa hauteur de 7 mètres.

éclusierUne éclusière (et oui ce n’est pas seulement un métier d’homme)

La navigation se fait plus fluide au fil des heures, nous prenons confiance en nous et nous apprivoisons notre Adonis petit à petit. Notre premier arrêt pour la nuit sera la petite ville de Chambilly où il est possible de s’arrimer facilement et où se trouve de bons restaurants si vous n’avez pas envie de cuisiner.

Nous poursuivons notre chemin jusqu’au port de Briennon où nous mangeons une glace, puis nous faisons demi-tour et passons la nuit à la halte fluviale d’Iguerande, un petit coin calme parfait pour s’amarrer, pique-niquer et se reposer.

Le chemin du retour est un peu mélancolique, nous n’avons pas vu passer ces deux jours et nous profitons des dernières heures sur le bateau en déjeunant au soleil sur le pont et en nous laissant bercer par le vent dans nos cheveux et les doux clapotis de l’eau. Une fois arrivés à la base nautique de Digoin, le dimanche après-midi, nous faisons nos au revoir à l’Adonis en le bichonnant pour que ses prochains hôtes le trouvent aussi accueillant que nous.

Conseils aux apprentis navigateurs

  • Pensez à faire des courses pour remplir le frigo avant le départ. Il y a peu d’épiceries à proximité du canal et la plupart sont fermées le weekend.
  • Les écluses ont des horaires d’ouverture stricts, faites attention à les respecter. Les éclusiers sont très serviables et ils peuvent vous donner leur numéro afin que vous les teniez au courant de votre parcours et de vos horaires de passage.
  • Les Canalous louent également des vélos ce qui peut être intéressant pour visiter la région à partir d’un embarcadère.

Plus de renseignements

Village Toue des Demoiselles
11 rue du port
03510 CHASSENARD

Téléphone : 03 85 53 76 60

Et découvrez leur nouveau catalogue 2017.

Alice Aubel

 

Laisser un commentaire

+ 66 = 68