Brigitte Lahaie : l’animatrice radio de RMC se confie

“Hommes je vous aime” est le titre sans détour du dernier livre que signe Brigitte Lahaie. A 54 ans, cette ancienne star du X a su imposer son style à la radio dans l’émission “Lahaie, l’amour et vous”, sur RMC. Plus qu’une animatrice, cette ancienne actrice est devenue une véritable confidente à laquelle les auditeurs se livrent à cœur ouvert…

Sommaire :

Biographie de Brigitte Vanmeerthaeghe

Brigitte Lahaie radio RMC : l animatrice de Lahaie, l’amour, et vous
Brigitte Lahaie dans les locaux de RMC, avant la présentation de son émission

Brigitte Vanmeerthaeghe, qui deviendra plus tard, Brigitte Lahaie, est née le 12 octobre 1955 (elle va sur ses 61 ans).
Elle grandit à Tourcoing, dans une région au nord de la France. Après avoir passé son bac, elle commence à travailler dans un magasin de chaussures en tant que vendeuse.
A ses 18 ans elle quitte son cocon familial pour rejoindre la ville de l’amour, Paris.
Sa carrière de films érotiques et films X commence alors. Elle pose nue dans des magazines pendant quelques mois puis se lance dans les films pornographiques à l’âge de 20 ans et devient vite l’actrice Française égérie de jean Rollin.
Elle est ainsi une muse, à l’époque de son âge d’or. Elle joue dans une cinquantaine de films dont des films cultes comme « Jouissances » de Claude Mulot en 1976, « Parties fines » de Gérard Kikoïne en 1977, « La Rabatteuse » de Burd Tranbaree en 1978, « Bordel SS » de José Bénazéraf en 1978 et « Je suis à prendre » de Francis Leroi en 1978, qui ont été un grand succès. Suite à cela, elle préfère abandonner son rôle de modèle pour des films X. Mais néanmoins, elle continue de jouer dans des films plus classiques car pour elle, cette expérience n’était pas aussi simple qu’elle ne l’imaginait. En prenant un autre angle, elle devient une femme épanouie autant dans sa vie professionnelle que dans sa vie personnelle.
En 2001, deux heureux évènements s’annoncent : La belle ex-sulfureuse tombe amoureuse de Patrick. Ce polytechnicien âgé de 49 ans, devenu entrepreneur, est fier de la femme qu’il a épousé. Ensuite, cette dernière prend part à des émissions de télévision sur des sujets parlant d’érotisme. En 2007 elle est co-auteur du livre « Parlez-nous d’amour : Deux regards sur le couple, le désir et la sexualité » avec Patrice Gourrier.
En 2015 un projet sur kisskissbankbank récolte près de 50000€ pour la création du premier livre sur la filmographie intégrale de Brigitte Lahaie : les films de culte
Voilà donc que depuis une quinzaine d’années, elle est présentatrice de l’émission de radio RMC et répond à ses auditeurs sur toutes sortes de questions concernant la sexualité, le couple ou l’amour, aborde des sujets de femme, teste des produits sexys (boules de Geisha, vibromasseur, etc… ) et aborde même quotidiennement l’astrologie avec un horoscope singulier. Son émission «  Lahaie, l’amour, et vous », diffusée du lundi au vendredi de 14h à 16h, rassemble de nombreux fidèles. Certains invités battent des records d’audience comme Bruno Martin qui est intervenu en tant que spécialiste de l’éjaculation précoce
En effet, sa reconversion a été une réussite. Notre animatrice vedette a su se distinguer des autres stars du X.

Interview de l’animatrice radio de l’émission « Lahaie, l’amour, et vous »

C’est quelques minutes après la fin de son émission, dans les locaux de RMC que j’ai rendez-vous avec Brigitte Lahaie. L’atmosphère quelque peu électrique de la radio ne semble pas avoir de prise sur elle : sereine et rayonnante elle m’accueille en toute simplicité. Si l’animatrice a l’habitude d’écouter les confidences de ses auditeurs, c’est aujourd’hui à elle de se livrer…sans langue de bois !

Votre approche est originale : vous mettez en avant les hommes, tous, même ceux qui trompent leur femme… Pourquoi ?

Si j’ai pris ces exemples, c’est parce qu’on les prend toujours de l’autre côté. Un homme qui trompe sa femme est souvent un homme qui souffre. Tous ne sont pas des Don Juan, des cavaleurs. Il faut se mettre un peu à leur place.

Les femmes ont d’habitude le beau rôle. Pourtant, vous soulignez qu’elles ont une part de responsabilité dans leurs déboires. On a coutûme de dire “Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus”. Est-ce votre avis ?

Je n’aime pas “Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus”. Je trouve que c’est faux : il y a des hommes très féminins et des femmes très masculines. C’est un peu trop pratique de mettre les gens dans des cases, car cela enlève toute remise en question. Je crois que les “vraies” femmes n’ont pas peur des hommes. Quand elles sont castratrices ou qu’elles refusent la sexualité, c’est parce qu’elles ne sont pas bien dans leur peau. Je les plains, plus que je ne les accuse.

Vous tordez le coup aux illusions : “A force d’attendre le prince charmant les femmes restent endormies”, “le couple parfait n’existe pas”. Faire une croix sur ces idéaux est la clé du bonheur ?

Oui, il faut accepter de tordre le coup à toutes ces idées qui sont certes très agréables quand on a 20 ans, mais qui, à 50 ans sont chères payées. J’ai longtemps cru au prince charmant et je voulais un cheval blanc ! Je connais le prix de cet idéal amoureux : on est forcément déçu.

Vous parlez d’une époque où “passée la ménopause, les femmes n’existaient plus sexuellement”. Y a-t-il eu une évolution ?

Oui. Suzanne Képès, une gynécologue très féministe, m’a d’ailleurs dit que c’est le corps qui avait le plus changé. Dans les années 1950, les femmes de 45 ans étaient de vieilles peaux. Aujourd’hui, à 50 ou 60 ans, une femme est encore désirable. J’en ai tous les jours à l’antenne et certaines ont même des amants de 30 ans !

Vous dites “Je me sens libre”…

En fait, je me suis toujours sentie libre par rapport aux autres mais pas vis-à-vis de moi-même. Je ne l’ai ressentie qu’à partir de 35-40 ans. Cela passe par une compréhension de soi. Ce n’est pas un hasard si je me suis mariée à 46 ans…

Lorsque vous avez décidé d’arrêter les films X, est-ce que votre reconversion a été facile ?

Non, j’ai eu cinq ans de galère. C’est très rare de passer d’un travail à un autre d’un seul coup et sans difficultés. Quand on veut changer de cap ça peut être un peu long. Je pense qu’il faut garder la foi pour surmonter les temps difficiles.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?

Quand j’ai arrêté les films X en 1980, je voulais être comédienne : voilà mon erreur. C’était impossible.

Vous vous êtes tournée vers d’autres disciplines…

Lorsqu’on veut se reconvertir, l’important est d’être clair et de tourner la page. J’ai donc fait beaucoup de choses : des films, des livres, du théâtre, de la radio. Mais ce qui m’a beaucoup aidé, c’est la sortie de mon premier livre, “Moi la scandaleuse”, en 1987. J’y racontais mon passé dans le X et j’y affirmais que je ne regrettais rien. Ça a tout changé : ce gros succès médiatique m’a aidé à repartir.

Vous avez su imposer une émission sur la sexualité à une heure de grande écoute. Votre carrière dans le X vous a-t-elle servie ?

Au début, ma notoriété a joué : les gens ont eu envie de m’écouter par curiosité. C’est d’ailleurs aussi pour cette raison que RMC est venue me chercher. J’ai une vraie expérience et une vraie connaissance. Il faut les deux pour travailler sur la sexualité. Si l’on n’a que la connaissance, on risque d’être gêné par certains témoignages. Je l’avoue franchement, je peux tout entendre parce que j’ai tout essayé.

Vous dites que votre moteur est la passion…

Oui, j’aime la vie. Je peux aussi bien être bouleversée à la vue d’un bourgeon qui vient d’éclore que pour une rencontre : c’est vraiment ça qui m’excite. J’ai la chance d’avoir un sens esthétique très développé. Quelque chose de beau me fait vibrer, que ce soit une œuvre artistique, la nature, un animal. Par exemple j’ai un chiot de quatre mois et demi. Quand il me regarde avec ses yeux verts plein de vie et d’innocence, ça me bouleverse ! Tant qu’on est passionné, on est en vie ! Avec l’âge il faut acquérir une certaine sérénité, mais surtout, toujours donner du sens à sa vie. Si on n’a plus de moteur, on devient un vieux con…

Visitons les dessous de l’émission : L’amour et vous !

Son site officiel : http://www.brigittelahaie.fr/

Son compte twitter : https://twitter.com/lahaiermc (elle aime répondre aux tweets, n’hésitez pas à lui parler)

2 commentaires - Ecrire un commentaire
  1. Bonjour Henri,
    Vous pouvez la contacter sur son site officiel (brigittelahaie.fr) ou via les réseaux sociaux (Twitter twitter.com/lahaiermc et Facebook facebook.com/brigittelahaie)

Laisser un commentaire

+ 14 = 21