C-MAX versus C4 PICASSO

Dépassés par des monospaces de plus en plus pratiques et polyvalents, les breaks sont de moins en moins à la mode. Entre monospace et berline, voici deux modèles de monospace compact pour deux façon de voir la vie.
Place à l’espace et à la lumière Niveau look, le tout nouveau Citroën C4Picasso arbore une silhouette moderne et dynamique dont la ligne s’inspire de la Citroën C4 mais aussi de la Renault Espace. Le C-Max lui reprend quelque peu à l’avant les lignes de la Focus et se veut plus classique à l’arrière mais ne fait pas le poids face au dernier né de chez Citroën. A l’intérieur, la différence est encore plus marquée. Le « Visiospace » de Citroën jouit de la meilleure habitabilité de la catégorie, d’une modularité simple et rapide et d’une luminosité vraiment importante grâce à sa large surface vitrée (la plus importante du segment avec 6.4 m2). Le pare brise panoramique offre une vision sans pareil. Alors que l’habitacle de la C-Max est un peu triste. C’est dommage mais vite oublié car là aussi la surface vitrée conséquente offre une luminosité très appréciable.

JPEG - 17.4 ko
Le C-MAX, le plus modulable des deux

Un volant de Formule 1

Coté confort, sur les deux modèles, la position de conduite est ajustable grâce au volant réglable en hauteur et profondeur. Si dans la C-Max, le levier de vitesse monté sur la planche de bord tombe parfaitement dans la main, lePicasso en version auto équipé de la nouvelle boîte BMP6, se passe de console centrale et déporte toutes les commandes de boîte sur un volant qui ressemble à ceux des Formule 1. Côté pratique, de nombreux rangements sont prévus sur les deux modèles et le coffre peut contenir jusqu’à 1.620 litres quand les sièges arrière sont abaissés.

4 ou 7, à vous de choisir !

Long de 4,33 m, le C-Max, offre 5 places, qui par un jeu de glissière astucieux, se transforment en un tour de main en 4 places très accueillantes. Le siège central s’escamote dans le coffre, tandis que les deux sièges extérieurs se reculent de 10 cm et se recentrent pour donner 6 cm de plus aux épaules. Ainsi, si vous ne transportez que 2 ou 3 passagers, ceux-ci profiteront au mieux de l’espace. Le C4 lui mise sur le nombre, avec une troisième rangée de sièges repliables dans le coffre qui transforme le 5 places en 7 ! Astucieux, non ? Côté équipement, dans les deux modèles on se croirait presque dans une berline : air conditionné, verrouillage centralisé à distance, rétroviseurs extérieurs électriques et chauffants, lecteur audio CD avec commandes au volant et enfin le clou : les sièges chauffants ! Question technologie, on ne peut que constater l’avancée de Citroën : Avant-gardiste, le C4 Picassoinaugure un ingénieux système de radars de stationnement permettant de tester si le véhicule entre dans une place ou non.

JPEG - 9.2 ko
Le C4 Picasso a une allure dynamique

Un bon comportement routier

Les deux modèles ne disposant pas des mêmes caractéristiques techniques, le comportement de chacun des monospace se montre assez différent. Le C-Max relativement bas par rapport au C4 Picassojouit d’une tenue de route remarquable et sa tenue de route est excellente même sur chaussée mouillée. Le gros plus, sa direction assistée électro-hydraulique apporte une sensation de précision appréciable au moment de se manoeuvrer. Côté sécurité, les équipements disponibles en série sont l’ABS, l’aide au freinage d’urgence, et les 6 airbags rassurent. Plus haut perché, lePicasso doit composer avec un amortissement plus moelleux, peut être même un peu trop. Malgré cela, la tenue de route est très bonne. Sous le capot, le HDi 110 ch se montre poussif à bas régime et moins volontaire lors de certaines reprises.

Entre les deux, le choix est vite fait, le C4 Picasso, avec son look dynamique, son espace intérieur libéré, sa vision panoramique, le plaisir de conduite offert par la boîte BMP6 et des équipements aussi ingénieux qu’inédits, gagne sur de nombreux points. Si, le Focus C-Max ne révolutionne pas le monde du monospace, sa modularité tournée vers le petit nombre, le confort des passagers et la qualité de ses prestations routières sont des arguments à retenir. De Les prix :

La C-Max est à 17.350 € pour le modèle essence et 19.600 € pour le diesel. Le C4 Picasso est plus cher, à 26730 € pour le modèle EXCLUSIVE 2.0 HDI 138CV FAP BMP6 mais on comprend pourquoi.

C-MAX

On a aimé :
- La puissance et la souplesse du moteur
- La tenue de route
- La facilité pour passer de 2 en 3 places à l’arrière On n’a pas aimé :
- La tristesse de l’habitacle
- Pas d’aménagement central en formule 2 places à l’arrière
- pas de boîte automatique

C4 Picasso

On a aimé :
- Le look
- le BMP6
- l’habitabilité
- Pare-brise panoramique

On n’a pas aimé :
- Boîte manuelle imprécise et accrocheuse
- Format proche d’un grand monospace

Laisser un commentaire

9 + 1 =