Cueillette de fruits : le temps des vergers

« En septembre, tout fruit est bon à prendre ». Et pour les plus gourmands, c’est la période idéale pour les confitures. Voici les idées sucrées de Temps Libre.

fermes-cueillettes
Lassé de parcourir les allées du marché pour acheter vos fruits ? Des fermes ouvertes vous proposent de faire vos cueillettes à même les arbres. Le principe est simple, vous arrivez avec votre panier et vous prenez ce que bon vous semble. Une fois votre promenade entre les arbres terminée, vous passez à la caisse. L’avantage de la cueillette, c’est d’avoir des produits bien frais, et comme c’est vous qui les choisissez, vous n’êtes jamais déçu. Les prix varient mais sont généralement un peu au-dessous de la normale.

Où cueillir ?

La plus connue est la ferme de Gally, située à Bailly, près de St Cyr l’Ecole dans les Yvelines, faisant partie du réseau « Les Fermes de Chapeau de paille ». Au total, ce réseau représente vingt neuf fermes ouvertes en France, dont dix en région parisienne. Ces établissements ne font pas que de la cueillette, ils vous permettent également une visite pédagogique sur des thèmes agricoles tels que l’élevage, le jardinage, et bien sûr la cueillette.

Ecolo

En allant directement cueillir vos produits, vous réduisez la consommation d’emballage plastique et donc de déchets. En plus de cela, vous évitez le transport en gros des produits, et ainsi l’émission de CO2.

Gally installe des nichoirs dans les cueillettes pour abriter les oiseaux. Ceux-ci sont insectivores et contribuent à l’équilibre de la population animale.

Confiture

Conseil d’un confiseur

Après la dégustation des produits frais, vous vous apercevez que quelques jours après, vos fruits sont trop mûrs. Plutôt que de les jeter, pourquoi ne pas en faire une confiture ? Pour vous épauler, Alain Furet, spécialiste confiseur, vous donne ses astuces pour que votre confection soit la meilleure.

Vérification de la cuisson

Pour vérifier le degré de cuisson des confitures, plongez une goutte de la préparation dans un verre d’eau glacée. Si une petite boule compacte se forme, arrêtez aussitôt la cuisson. Si au contraire elle se dilue, c’est que votre confiture contient encore trop d’eau et que la cuisson doit être prolongée.

Nous vous conseillons de bien laver les pots et de ne pas les essuyer. Retournez-les simplement sur un linge propre. Vous pouvez aussi les stériliser en les mettant dans un four, chauffé à 100°C, pendant 3 minutes. Un pot mal lavé ou mal rempli est souvent à l’origine de moisissures sur la confiture.

La mise en pots

Elle se fait dès que la confiture est cuite. Pour remplir les pots, utilisez une petite louche en métal inoxydable et un entonnoir à large bord. Remplissez les pots à ras bord, car en refroidissant, le volume de la confiture diminue toujours un peu. Couvrez à chaud puis, mettez-les aussitôt à l’envers et laissez-les refroidir ainsi.

Si vos confitures restent liquides, cela veut dire qu’elles ne sont pas assez cuites. Il faut donc les recuire.

Si vos confitures sont moisies, enlevez la pellicule de moisissure et consommez la confiture aussitôt. Vous pouvez aussi la recuire.

LAROUSSE DES CONFITURES

Marmelades, gelées, pâtes de fruit, chutneys et compotes Conseils techniques et plus de 340 recettes de Christine Ferber.

En savoir plus :
Les Fermes Ouvertes

www.chapeaudepaille.fr

 

1 commentaire - Ecrire un commentaire
  1. Bien vu, la cueillette, c’est retrouver le plaisir d’un jardin sans avoir à jardiner.
    Il y a de nombreux endroits ou la cueillette est possible, mais surtout, en pleine saison des fruit,s vous pouvez aussi aller visiter les propriétaires récoltants dans les vergers, vous faites de merveilleuses rencontres, beaucoup travaillent en famille ou entre amis et sans intermédiaires vous contribuez à valoriser leur travail.
    C’est l’occasion de se faire plaisir, d’acheter une belle cagette de fruits pour se faire de bonnes tartes et confitures.

Laisser un commentaire

+ 16 = 26