La cure thermale qui vous convient

Depuis l’Antiquité l’eau minérale soigne de nombreuses maladies. Aujourd’hui encore, il existe en France près de 1 200 sources thermales proposant des cures thermales, alors comment faire son choix ?

Pour comprendre les origines du thermalisme, il faut remonter à l’Antiquité, où les romains vouaient un véritable culte à l’eau. Les bains avaient alors une fonction médicale, hygiénique, mais aussi sociale. Dans certains thermes grecques, on pouvait accueillir jusqu’à 1 000 personnes, ce qui en faisait des lieux de rencontres. Délaissé ensuite durant de nombreux siècles, le thermalisme est remis au goût du jour par les romantiques du XIXe siècle. Depuis 1947, certaines cures sont remboursée par la Sécurité Sociale.115 établissements existent aujourd’hui en France et ce sont près de 500 000 curistes qui profitent des bienfaits de l’eau chaque année dans l’hexagone.

Comment se déroule une cure ?

Les cures s’adressent à tous types de pathologies : diabète de type 2, maladies de peau, allergies, affections digestives, difficultés respiratoires… Une cure dure trois semaines, sous la prescription d’un médecin. Les soins sont administrés six jours sur sept, selon la pathologie. Les bains hydromassants sont utilisés pour la rhumathologie, quand la simple ingestion de l’eau est utilisée pour des problèmes urinaires ou digestifs… Naturel, ce parcours de soins est encadré par plusieurs spécialistes : kinésithérapeutes, médecins thermaux, diététiciens

Comment choisir un centre thermal ?

Le choix du centre thermal ne doit pas se faire au hasard. Chaque centre possède une eau réputée pour certaines pathologies en particulier. Veillez donc à choisir le lieu de soin en fonction des spécificités de son eau. Les maladies de l’appareil urinaire et métabolique sont mieux prises en charge à Aulus-les-Bains, Evian, Vittel, Thonon-les-Bains…
Pour la dermatologie, préférez Avène, Rochefort, Uriage- les-Bains… Pour la rhumathologie, Bagnoles de l’Orne, Brides-les-Bains, Ax-les-Thermes… Pour les voies respiratoires, Enghien-les-Bains, Luchon, La Bourboule…

Bien-être et plaisir

Pour le plaisir ou le simple bien-être, de nombreux centres organisent des mini-cures de 6 à 12 jours, voire d’un week-end, dans le seul but de profiter des bienfaits de l’eau et de la quiétude du cadre.
C’est aussi l’occasion de découvrir les différents équipements : bains à remous, hydromassage, brumisation, modelage, piscines à jets ciblés…

De nombreux centres thermaux proposent également des saunas, des hammams et des appareils de fitness comme le Cellu M6.
De quoi prendre bien soin de soi, au moins quelques jours dans l’année.

 

Pour en savoir plus, lisez le témoignage d’un curiste à la Léchère, en Savoie et notre dossier « Thalasso, thermalisme, spa : cap sur le bien-être« 

 

 

 

À consulter avant de partir en cure

Pour tout savoir sur les cures remboursées par l’Assurance-maladie.

Le site des professionnels du thermalisme.

Laisser un commentaire

+ 85 = 88