Dormir avec le bon compagnon

Bien dormir, c’est mieux vivre ! Votre oreiller est-il le bon compagnon de vos nuits ? Ormex a inventé l’oreiller ergonomique sur mesure qui améliore la qualité de votre sommeil. Une invention Hexagonale sans équivalent dans le monde. Nous l’avons testé pour vous. 

Par Corine Moriou

  

Bien dormir favorise une bonne santé et est un excellent anti-rides. Hélas, 63 % des Français (contre 45 % en 2008, selon un sondage BVA) ne passeraient pas de bonnes nuits d’après l’étude d’OpinionWay réalisée pour Ormex Confort en février 2017. Les causes d’un mauvais sommeil sont multiples. A commencer par le choix du compagnon. Il ronfle, il bouge, il fait des cauchemars. Difficile d’en changer. En revanche, il y a un autre compagnon que l’on peut congédier plus facilement : c’est son oreiller !

« Si l’on fait volontiers des semelles adaptées, il n’est pas encore dans les mœurs de faire un oreiller correspondant à la morphologie de chacun. Pourtant, le poids d’une tête varie de 3,9 à 5 kilos et la personne d’1m60 ne se positionne pas dans un lit de la même manière qu’une personne qui mesure 1m90, » souligne Antoine Ponce, le directeur général de la société Ormex Confort. Une évidence lorsque l’on prend le temps d’y réfléchir !

Partant de ce constat Ormex Confort a lancé un oreiller le premier oreiller ergonomique 100 % sur mesure, baptisé Ergonex. Inventé par Lionel Grémillard, masseur kinésithérapeute et osthéopathe, cet oreiller a été breveté après quinze années de recherche. Il permet un bon alignement de la colonne vertébrale et une position optimale dans le lit que l’on dorme sur le côté ou sur le dos. Sa conception favorise la détente musculaire, diminue les mouvements nocturnes. Il en résulte une augmentation significative des phases de sommeil profond qui sont de 18 minutes en moyenne par nuit, selon les études scientifiques réalisées.

« 75 % des utilisateurs d’Ergonex déclarent améliorer leur sommeil. Cet oreiller permet à certains d’entre eux de moins souffrir de douleurs cervico-dorsales, de céphalées de tension ou de maux de tête, souligne Antoine Ponce. On ne s’attaque pas aux causes mais l’on soulage les symptômes

Docteur en neurophysiologie de l’appareil locomoteur, ce spécialiste s’étonne que les pouvoirs publics ne mettent pas en avant les conséquences positives d’un bon sommeil au même titre qu’une alimentation saine, la pratique du sport et le fait de ne pas fumer. Le sommeil est un élément primordial d’une bonne santé. Il a une influence indéniable sur l’humeur, le stress, la joie de vivre.  A quand une campagne nationale sur ce sujet ?

L’oreiller Ergonex, fabriqué dans un matériau conçu initialement pour les astronautes de la NASA, est reconnu « dispositif médical ». Il est recommandé par les professionnels de la santé … à condition qu’ils en connaissent l’existence. Des sportifs de haut niveau, pour qui le sommeil est un élément essentiel à leur santé et à leur performance, ont adopté Ergonox. Yohann Diniz, 1m85, Recordman du monde du 50 km en marche athlétique, ne peut plus faire ses nuits sans ce précieux oreiller. Même son de cloche du côté du joueur de basketball, Alexis Ajinça, qui doit caser ses 2m15 et 112 kg dans un lit, la tête bien soutenue. Rien d’étonnant que les équipes de France de basketball aient adopté cet oreiller. « Made in France », Ergonox n’a pas d’équivalent dans d’autres pays. Il s’agit véritablement d’une invention Hexagonale.

Comment s’y prendre pour acquérir cet oreiller ? Il convient de se rendre dans l’un des points de vente, notamment à Dijon, Mulhouse, Nice, Aix-en Provence, Strasbourg et bientôt Paris. Environ 50 points de vente devraient ouvrir d’ici fin 2018. Une petite série de questions et quatre mesures sont effectuées par un spécialiste muni d’une tablette qui enregistre les différentes données. Pour cela le futur acquéreur de l’oreiller doit être en position allongée et déposer sa tête sur un instrument spécifique conçu par Ormex Confort . Cela ne prend que quelques minutes ! Le prix conseillé varie entre 189 et 259 euros. Les offres DUO sont bien accueillies par les couples.

Quelques conseils d’Ormex Confort pour préparer sa nuit

Mieux vaut manger deux à trois heures avant de se coucher pour éviter que le début de digestion augmente la température du corps nuisible au sommeil. Il est préférable d’éviter les protéines et les lipides au profit des glucides (pâtes, pommes de terre…). L’alcool est un faux ami, car il modifie les ondes cérébrales du cerveau et perturbe les cycles, notamment en diminuant les périodes de sommeil paradoxal.

La chambre ne doit pas être surchauffée. Il faut viser une température de 18°C afin que la température du cerveau baisse à 36,5 °C.

Tout écran dans la chambre est proscrit. En effet, la lumière émise par les écrans de télévision, smartphone ou tablette perturbe la sécrétion de mélatonine et donc l’endormissement. Il est préférable de dormir dans l’obscurité complète.

 

 

 

Laisser un commentaire

29 + = 35