A la découverte de Dublin, une capitale chaleureuse

A seulement deux heures de vol de Paris, Dublin vous réserve un accueil digne de la réputation de l’Irlande, en effet connue pour ses hôtes d’exception. Une capitale à taille humaine, des lieux cultes et des habitants chaleureux… Un weekend à Dublin, au bord du fleuve Liffey, et vous voilà plein de vitalité ! 

Les dublinois sont irlandais et fiers de l’être, et aussi particulièrement soucieux de vous faire découvrir leurs secrets. Chauvins, ils vous invitent à découvrir les éléments phares de leur ville et de leur culture. Ainsi ne vous étonnez pas si d’illustres inconnus vous accostent pour vous donner des conseils, vous aider à vous orienter ou simplement pour vous proposer de partager un verre avec eux !

Les Incontournables

Le musée Guinness

Vous allez vite le comprendre, les dublinois ont érigé au rang de patrimoine national la bière irlandaise. Ce n’est pas un mythe, la bière a presque remplacé l’eau là bas. Ainsi ne loupez pas le musée Guinness où il vous sera expliqué l’histoire de la famille à l’origine de la renommée de ce breuvage, et les processus de fabrication de celui-ci. A la fin de la visite, on vous propose de gouter la bière. La Guinness vous est proposée une première fois dans une salle destinée à exalter vos sens (on ne vous en dit pas plus pour vous laisser la surprise). Puis, vous êtes invités à aller au sommet du bâtiment, depuis lequel une vue panoramique sur Dublin nous donnerait presque le vertige, afin de déguster une pinte comprise dans la visite et de profiter d’une ambiance festive à toute heure.

Le même genre de musée existe pour le whisky, on vous l’a dit la culture Irlandaise tourne autour de différents breuvages alcoolisés… Mais pas seulement tout de même ! A Dublin différents musées comme le National Museum of Archaeology, ou la National Gallery vous ouvrent leurs portes ! Et pour les amoureux de l’art, rendez vous à l’atelier de Francis Bacon ou au Dublin Writers Museum, lieu sacré de la littérature.

Eglises et cathédrales St Patrick Cathedral

Empreinte de tradition catholique l’Irlande compte de nombreuses églises et cathédrales et cela se ressent tout particulièrement à Dublin. Dans la ville, en vous promenant, passez visiter ces édifices grandioses parés de vitraux, sculptures et autres formes de représentations de scènes bibliques. La St Patrick Cathedral est à ne manquer sous aucun prétexte. L’Irlande a en effet été évangélisée par Saint Patrick au Vème siècle. Depuis, et sous l’impulsion britannique, le protestantisme a créé des tensions, cependant la religion catholique semble prégnante et elle influe fortement sur la vie irlandaise, ses mœurs, et son quotidien. La jeunesse que vous croiserez se rend d’ailleurs à l’école ou au catéchisme en uniforme.

Christ Church Cathedral
Christ Church Cathedral

Le château de Dublin

Bâti à l’emplacement d’un fort viking, ce château est un monument important dans Dublin et son histoire. Il représente avant tout la domination britannique puisque c’est au XIIIème siècle que le roi Jean y plaça son fief en Irlande. Aujourd’hui le château a un rôle surtout symbolique mais il s’y déroule encore des scènes de la vie politique comme l’investiture du président. Ouvert en partie au public, la visite de ce site médiéval vous enchantera. Qui n’a jamais rêvé de danser dans une salle de réception magistrale ?

Dublin Castle
Dublin Castle

La prison de Kilmainham

La prison de Kilmainham est surement l’une des plus austères d’Europe. L’ambiance à l’intérieur est pesante et témoigne du lourd passé que la prison contient. Les jeunes irlandais qui font visiter la prison nous délivrent, non sans émotion, l’histoire du lieu carcéral ainsi que celle de ses occupants. Kilmainham Gaol et ses dures conditions de vie ont concerné aussi bien de réels criminels que plus tristement des mendiants pendant la Grande Famine, et des leaders de l’insurrection de Pâques de 1916. La visite prend aux tripes et les anecdotes distillées tout du long la rendent vraiment passionnante.

La cour principale cernée des cellules
La cour principale cernée des cellules

L’université

Trinity Collège est la plus vieille université d’Irlande. Si à l’époque de sa création par la reine Elisabeth Ier elle n’était accessible qu’aux protestants, elle est aujourd’hui ouverte à tous et, pour notre plus grand bonheur, à la visite des touristes. On retournerait presque sur les bancs de l’université ! Un peu plus loin, derrière l’université, se trouve la National Library of Ireland, une bibliothèque également ouverte à tous où l’on peut consulter des ouvrages retraçant l’histoire de l’Irlande.

Se balader

La ville étant relativement petite, malgré le fait qu’il s’agisse de la capitale et de la plus grande ville du pays, il est très agréable et facile de la parcourir à pieds. Prévoyez cependant un parapluie ou des k-ways car le temps est très changeant, oscillant rapidement entre les ondées et le soleil brulant. Les bus peuvent aussi devenir une solution pour échapper à la pluie.

Prenez le temps de vous détendre dans les espaces verts de la ville, véritables invitations à la paresse dès lors que le soleil pointe son nez. Les deux parcs à ne surtout pas manquer sont le Phoenix Parc et le St Stephen’s green. Dans le premier, vous pourrez y voir gambader en liberté des biches que les hommes n’effraient en rien ! Et si les animaux vous enchantent, poussez la balade jusqu’au zoo. Dans le second, des manèges abritent les cours de yoga, le sable accueille les coureurs, et les bancs… les rêveurs ! Sportifs ou penseurs se retrouvent autour des espaces d’eau pour profiter de l’extérieur.

Les biches en liberté au Phoenix parc
Les biches en liberté au Phoenix Parc

Après vous être détendu dans un parc, passez sur O’Connel Street Lower, la grande rue commerçante, pour faire deux ou trois emplettes. Et lorsque vous aurez faim, ne vous fiez pas aux devantures des restaurants. Celles-ci n’augurent pas toujours de ce qu’elles renferment ! L’habit ne fait pas le moine comme on dit. Derrière ces petites portes se cachent de grands espaces confortables. Mais s’il fait beau préférez les terrasses depuis lesquelles on entend jouer les artistes de rue, particulièrement talentueux. Attention cependant, si vous avez abusé de la Guinness la vieille vous n’aimerez pas le doux son de la cornemuse… Sortir dans les pubs le soir fait en effet partie de la culture irlandaise. Lors d' »after work » (après le travail) les dublinois se retrouvent pour une séance de « pub crawling » (une tournée des pubs). Résultat ? La vie nocturne dans le quartier du Temple Bar et dans toute la ville est très animée. Rassurez-vous cependant, les irlandais se couchent tôt.

Les camions Guiness transportant à travers les villes des bidons entier du fameux breuvage
Les camions Guinness transportant à travers la ville des bidons entiers du fameux breuvage.

Aux alentours

DSC_0045
Le port de Horth

Pour pousser un peu plus loin la découverte de Dublin et de l’Irlande, le Dart qui est l’équivalent de notre réseau de RER relie la capitale à diverses villes côtières comme Bray ou Horth. Dans ces petites bourgades au bord de l’eau vous apprécierez un repas de crabes, une bière fraiche (et oui encore et toujours en Irlande) mais aussi de longues randonnées le long des falaises en respirant l’air pur de la mer. Les couleurs et les paysages qu’on y voit sont tout simplement magnifiques. Ne partez pas sans vous être rendu dans un de ces ilots de sérénité.

DSC_0131
Bray

Conseils pratiques :

Gardiner Street Lower est un axe où pullulent les auberges, hôtels et beds&breakfast en tout genre. Cette rue est proche de plusieurs lignes de bus, notamment de celle qui mène à l’aéroport, et du Dart.

Si vous le pouvez choisissez d’y aller en semaine et non le weekend : les billets d’avion et les logements seront moins chers et vous aurez les espaces touristiques rien que pour vous !

Noémie Pierre

Laisser un commentaire

18 + = 19