Comment financer sa voiture, quel crédit choisir ?

Tous les crédits à la consommation ne se valent pas. Ils se classent en trois catégories : les prêts personnels, les crédits affectés et la réserve d’argent. Si cette dernière formule, aussi appelée crédit revolving, est à éviter, car elle est trop chère, le prêt personnel reste le plus abordable, et le crédit affecté, le plus protecteur. Comment trouver le votre ?

credit-auto

 

Le prêt personnel

Le prêt personnel est le plus économique, car les taux sont plus bas. Avec ce type de prêt, l’organisme de financement, votre banque ou assureur, met une somme à votre disposition et vous pouvez même emprunter un peu plus pour les frais comme le coût de la carte grise, l’assurance, le GPS, l’attelage, etc.

Le crédit affecté

Le crédit dit affecté lie totalement l’achat au crédit mais offre une sécurité au souscripteur : si vous n’obteniez pas le crédit, la vente serait automatiquement annulée. De même si vous vous rétractez de l’achat du véhicule, l’emprunt est annulé sans frais ni pénalité. Autre avantage, la première mensualité n’est exigible qu’à réception du véhicule. De même en cas de litige sur le contrat de vente, par non conformité avec le véhicule commandé, vice caché par exemple, vous pourrez obtenir d’un tribunal civil la suspension du paiement jusqu’au règlement du litige. En revanche les taux d’intérêts sont plus élevés que ceux des prêts personnels.

Les crédits auto proposés par les banques et les organismes de crédit sont généralement des prêts personnels et n’offrent pas les recours des crédits affectés. En revanche, les offres de financement des constructeurs sont systématiquement des crédits affectés.

Comment comparer les offres ?

Crédit auto ou prêt perso, pour bien choisir plusieurs critères doivent être pris en compte.

Le taux nominal est le taux annuel du crédit. Les frais de dossier, voire d’assurance, parfois offerts, rentrent dans le calcul du crédit. Plus le crédit est long, plus le taux est élevé et donc le montant des mensualités. En général c’est lui qui détermine la capacité d’emprunt. Posez-vous la question : Combien puis-je consacrer tous les mois au remboursement ?

L’assurance incluse obligatoirement dans le financement est un élément difficile à comparer d’un prestataire à l’autre. La question est de savoir ce qui est assuré. Le financement, l’achat à neuf, comprend-elle une prolongation de garantie ?

La loi oblige à indiquer dans l’offre le coût total du crédit. Il comprend les intérêts, les frais de dossier, les assurances, de même que le taux effectif global (TEG) qui indique le taux réel d’emprunt en incluant les frais d’assurance et de dossier.

Comment négocier son crédit auto ?

Sachez d’abord que plus votre emprunt sera faible et de courte durée, meilleur le taux sera. Déterminez et négociez le prix d’achat de votre futur véhicule en ayant en tête le montant des mensualités limites que vous aurez déterminé selon votre capacité de remboursement. Ne vous engagez pas avant d’avoir bénéficié d’une remise ou d’avantages sur les équipements ou d’une prolongation de garantie. Surtout chez les constructeurs français qui ne donne que le minimum légal, soit 2 ans, un peu court par rapport à certains concurrents.

Sachez aussi qu’un apport personnel permet d’obtenir parfois un taux d’intérêt plus bas.

Exemple de crédits

Pour un emprunt de 20.000 € sur 3 ans à 4 %, la mensualité est de 590 € pour un coût total du crédit de 1 256 €. Sur 4 ans, au même taux, la mensualité est de 450 € et le coût total de 1 676 €, donc moins intéressant. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence. De plus en plus souvent, en empruntant auprès de l’organisme financier d’un constructeur, il est possible de négocier encore mieux la voiture. Cela vient du que le commercial est commissionné sur le financement, c’est donc aussi son intérêt.

Laisser un commentaire

2 + 1 =