Nos coups de coeur en Gironde

La Gironde, région de Bordeaux et ses alentours, est une terre chargée d’histoire, liée au vin bien sûr, mais aussi à la culture et au patrimoine. On parle de 363 édifices protégés. Après vous avoir proposé de découvrir Bordeaux via ses routes du vin, un tour d’horizon de nos paysages bordelais préférés s’impose. 

Le miroir d’eau de Bordeaux, place de la Bourse

Bordeaux, ville musée

Bordeaux est une ville incroyable grâce à son patrimoine, et notamment le Grand Théâtre, élégant bâtiment qui est occupé par l’Opéra National. Celui ci a été fini en 1780, après sept ans de travaux, par Victor Louis pour Louis Armand du Plessis. Après avoir passé les cinq arcades, l’accès se fait par un superbe escalier, qui a par ailleurs inspiré Charles Garnier pour son palais éponyme, un siècle plus tard. La salle de spectacle, rénovée il y a quinze ans, accueille notamment les 120 musiciens de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine.

Parmi les rues à arpenter impérativement, nous retiendrons le quartier des Chartrons, véritable temple du négoce de vins, la place des Quinconces, mais surtout la très distinguée place de La Bourse, qui est séparée de la Garonne par un miroir d’eau fortement apprécié pour la beauté qu’il confère à la ville la nuit. A ne pas manquer : la rue Sainte-Catherine qui réunie la majorité des enseignes (inter)nationales. Pour les adeptes du shopping, rendez vous au triangle d’Or qui est délimité par le cours Georges Clémenceau et les allées de Tourny.

Attention, si vous arrivez à Bordeaux en voiture, il faut savoir que la circulation et le stationnement sont particulièrement difficiles dans le centre ville, formé de rues étroites et de beaucoup de sens interdits. Si vous arrivez en train à la gare Saint-Jean (3h30 depuis Paris), faites confiance au tramway qui vous emmènera directement en centre ville. En avion, vous arriverez à l’aéroport Bordeaux-Mérignac.

Bassin d’Arcachon 

Amoureux de soleil et de verdure ? Le bassin d’Arcachon, avec ses dix villes et villages à 50 kilomètres de la capitale girondine, devrait vous plaire ! Au pays de l’ostréiculture, pensez que les huîtres s’accompagnent idéalement d’un vin blanc sec d’Entre-Deux-Mers.

Arcachon est propice à de nombreuses balades en bord d’Atlantique, aux randonnées dans les forêts de pins et à la découverte de lieux naturels exceptionnels, comme l’incontournable dune du Pilat, plus haute dune de sables d’Europe, atteignant 100 mètres.

Pour les plus sportifs, la « Vélodyssée » vous permet de faire le tour du bassin, soit 80 km, à vélo ou bien sûr à pied. Au total, 220 km de pistes cyclables entourent le bassin.

Saint-Émilion

Partons maintenant à 30 minutes à l’Est de Bordeaux…

Avec ses 1931 habitants, Saint-Émilion est incontestablement un village, mais pas n’importe quel village. De renommée mondiale, pour son vin comme pour son patrimoine et ses paysages dits culturels, qui lui ont permit d’intégrer le rang des biens du patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 1999, il s’agit d’une pépite qui attire un million de visiteurs par an.

Lorsque vous vous promènerez dans les rues, vous apprécierez sans doute l’héritage patrimonial du Moyen-Âge comme la fameuse église monolithe, conçue entre le XIIème et le XVème siècle, creusée dans la roche et accessible, notamment, par les catacombes. On compte d’ailleurs 200 km de carrières souterraines.

Le village tient son nom d’un moine breton qui, au VIIIème siècle, choisit ce lieu pour se retirer et se consacrer à la prière dans une grotte. Il créa ensuite une cité monastique à la notoriété grandissante.

L’Office de tourisme du Grand-Saint Emilionais propose 70 visites différentes qui vous feront découvrir ce lieu mythique. L’idéal est de s’y rendre au début du printemps, ce qui vous permettra de profiter du village sans trop de monde.

Vue sur Saint-Émilon et la Tour du Roy, à droite. © AM

Le terroir

Le foie gras accompagné de Sauternes, les rillettes, l’andouillette ou le caviar comptant parmi les entrées appréciées en Gironde. Pour le plat principal, les spécialités locales sont des viandes comme l’entrecôte de boeuf de Bazas, le chapon de Grignols et l’agneau de Pauillac. Pour le dessert, vous devriez vous régaler avec les fameux cannelés de Bordeaux au rhum, à la fleur d’oranger et à la vanille ; de noisettines du Médoc au sirop caramélisé ou encore de figue de Bourg à base de pate d’amande, de chocolat et de liqueur de figue.

Les huîtres, bijou du bassin d'Arcachon
Les huîtres, bijou du bassin d’Arcachon

 

Où loger

Nous avons séjourné dans deux lieux raffinés, proches de la nature, à quelques encablures de Bordeaux, une alternative aux hôtels traditionnels.

À trente minutes de Bordeaux, « La Clotte », maison d’hôte tenue par Edith et Rémy, est feutrée. S’intégrant parfaitement dans la nature, le calme, la sérénité et la simplicité sont les maîtres-mots dans cette demeure datant du 18ème siècle. Le couple de bordelais a acquis cette charmante et spacieuse maison il y a deux ans et accueille des visiteurs depuis août 2015. Alliant ancien et moderne, « La Clotte » est joliment décoré par Edith Gatuingt dont cela est le métier, de sorte que vous passerez à coup sûr un agréable moment. Une table d’hôte est également proposée, avec des produits locaux, ou même choisis dans le jardin. Profitez en, c’est accessible sur réservation pour 27 euros (apéritif, entrée, plat, fromages, dessert et, bien entendu, vins). La nuit quant à elle est à 120 euros, petit déjeuner inclus.

La salle de lecture, La Clotte
La salle de lecture, La Clotte

Chambre d’hôte La Clotte – 102 route des Oiseaux – 3350 Haux  Contact : edithgatuingt@hotmail.fr  06-68-83-60-31.


 

Le domaine de Larchey a été racheté il y a dix ans par Marie-Cécile et Patrick Gramont. Il s’agit d’un hôtel de charme, trois étoiles, très raffiné et intimiste. Les chambres standards sont « cosy », soigneusement décorées mais vous pouvez également opter pour les chambres supérieures, plus luxueuses et spacieuses. À quinze minutes de Bordeaux, entouré d’une petite parcelle viticole d’appellation Pessac-Léognan, l’établissement accueille quelques clients et garantit ainsi la tranquillité. Les repas, concoctés par Guillaume Germanaz, vous laisseront un bon souvenir, comme cet oeuf poché recouvert d’une tranche de lard, flottant sur une émulsion au jambon… Divin !

28 Route de Larchey, 33650 Saint-Médard-d’Eyrans

Le domaine de Larchey

Vous arrivez en camping car? La liste exhaustive des aires de camping car est disponible ici.

Vous l’aurez compris, la Gironde propose des paysages à couper le souffle, des vignobles à perte de vue, de nombreuses activités culturelles et une escapade verte, qui devrait vous occuper au moins une semaine.

Alexis Mamou 

Laisser un commentaire

16 + = 25