Hua Hin et le parc national de Khao Sam Roi Yot

Après un road trip éreintant ou quelques jours étouffants dans Bangkok, une pause en bord de mer vous fera le plus grand bien ! À 2h30 en mini-bus depuis la capitale, la station balnéaire de Hua Hin est alors idéale pour se baigner, bronzer, prendre du repos et du bon temps. Non loin le parc national vous apportera encore plus de calme.

Hua Hin

Se loger

Hua Hin est une ville animée qui accueille de nombreux touristes. L’offre en terme de logement est donc assez large. Des grands hôtels aux auberges, tous les gouts et tous les budgets sont satisfaits. Nous vous conseillons le quartier français et plus précisément l’auberge Victor Guesthouse où vous serez chouchouté et avisé en français, ce qui constitue plutôt un luxe en Thaïlande.

Visiter

De taille moyenne, la ville se visite aisément à pied. Marchez jusqu’aux extrémités de la cité et découvrez le grand bouddha qui surplombe la ville et qui, selon la légende, en est le protecteur. En hauteur, ce bouddha et son temple font face à une vue panoramique sur la ville. Vous allez devoir monter quelques marches mais arrivés au sommet vous ne le regretterez pas ! Attention néanmoins aux singes qui vous accompagneront le long de votre progression. Notre guide les a décrit comme étant effrontés… Laissez moi vous dire qu’ils sont tout bonnement agressifs.

Ancien village de pêcheurs, la ville en garde encore la trace. Les vieux quartiers sont sur pilotis, et porte la marque architecturale des maisons de négoce. Prenez donc le temps de déambuler dans la vieille ville.

Se restaurer

Par ailleurs, un port de pêche est toujours en activité, fournissant du poisson frais délicieux aux restaurateurs. Alors n’hésitez pas à gouter toutes les recettes proposées au menu ! Pensez seulement à demander au chef d’y aller doucement sur les épices… Un restaurant au pied de la montagne où siège le grand bouddha vous servira une salade de papaye avec des crevettes succulentes.

Pour découvrir d’autres saveurs, rendez vous au marché de rue. Tous les soirs, la ville change de couleurs et les commerçants envahissent la rue. Produits artisanaux, attrapes touristes et mets en tout genre… Faites votre choix ! Pour ma part, je vous conseille les crevettes au curry au diner et du riz au lait de coco recouvert de mangue en dessert.

Se dorer la pilule

Les hôtels luxueux longeant la plage proposent parfois des accès réservés à la plage. A l’abri de l’agitation vous y serez tranquilles. Si vous partagez l’espace avec les autres touristes nous vous conseillons d’amener un parasol car l’ombre se fait rare sur cette étendue de sable. Attention aux coups de soleil !

C’est agréable de se délasser mais si vous avez peur de vous ennuyer n’ayez crainte, plusieurs activités nautiques sont accessibles. La côte ouest est connue pour ses vents et donc Hua Hin pour sa capacité à accueillir les passionnés de Kite Surf. La ville a d’ailleurs accueilli la coupe du monde de ce sport en 2010.

Comme si vous y étiez :

Le parc national de Khao Sam Roi Yot

Le parc naturel se dessine au milieu des falaises de calcaire. Grottes, plages et marais côtiers… Les passionnés de nature vont être ravis. En bateau, ou à pied en longeant la côte rocailleuse, vous rejoignez le summum de la sérénité. L’endroit n’est pas complètement inexploré, car il accueille quelques élevages de crevettes et restaurants, mais il est souvent désert. Les guides n’en font généralement pas la promotion donc le parc reste assez méconnu du large public. Pourtant il vaut vraiment le coup d’oeil. Avant de profiter de la plage de sable fin, descendez dans la grotte qui abrite un pavillon royal décoré avec soin. Levez les yeux au ciel en entrant, des trous dans la roche vous donne l’impression d’être fixé par deux yeux.

Pour rejoindre ce petit havre de paix plusieurs agences vous proposent des tours à partir des différentes villes voisines. Le tour vous permettra peut être d’accéder à certaines parties du parc. Cependant négocier avec un taxi est peut être plus commode si vous recherchez la tranquillité et souhaitez suivre votre propre itinéraire. Ainsi notre taxi, rencontré la veille, nous a transportés depuis notre hôtel jusqu’au pied du parc, nous y a attendus, puis nous a ramenés. Le tout pour environ 50 euros.

Découverte en image :

Noémie Pierre

Laisser un commentaire

+ 46 = 48