3 jours à Londres : entre culture et shopping

Nous sommes parties trois jours à Londres pour un grand weekend. Non pas uniquement pour profiter du dernier week-end des soldes mais aussi pour nous rendre au vernissage d’une peintre française exposant dans un village proche de Londres, village célèbre pour la peinture car lieu de naissance du peintre anglais, Stanley Spencer (1891-1959). Ses œuvres sont visibles à Cookham dans une galerie qui lui est consacrée.

Le marché de l’art contemporain en France  ne  se  porte pas au mieux  alors le dynamisme de Londres, devenu la première place pour le marché européen, attire de nombreux touristes dans ce domaine et débauche nos artistes.

Cookham est un charmant village traditionnel du Berkshire, avec ses maisons de briques rouges, ses manoirs, ses îles sur la Tamise : une vraie carte postale ou un décor pour un livre d’Elisabeth George.

Un couple d’Anglais amoureux de notre peintre Irène Laksine, lui a consacré tous les murs de la galerie allant jusqu’à la baptiser à son nom. Le vernissage a été transformé en évènement dansant avec DJ et traiteur. Visiter la galerie : http://www.irenelaksine.co.uk/.

IMG_0207
Irène Laskine, à gauche, et notre journaliste portant l’une des créations de l’artiste : un foulard en soie aux couleurs et motifs abstraits qui lui sont propres

Nous voulions aussi en trois jours, visiter quelques grands incontournables de Londres et donc optimiser notre temps.

Premier conseil : privilégier l’Eurostar à l’avion. Prendre le train est finalement plus rapide, avec moins de formalités et surtout il arrive directement dans Londres contrairement à l’avion puisque les aéroports sont à l’extérieur de la ville. Autre avantage de l’eurostar : la possibilité d’acheter la carte de transport Oyster dans le train auprès d’une personne parlant français et pouvant vous expliquer les subtilités des transports en commun de la ville. Et surtout cette transaction peut être effectuée en euros, et non seulement en livres.

1er jour : Lieux incontournables de Londres et The National Gallery

À peine arrivées nous nous rendons à Saint James’ Park où nous nous promenons jusqu’au célèbre palais de la reine : Buckingham Palace. Les gardes traditionnels se tiennent droits et fiers avant de faire des aller-retours d’un pas martial pour tenter de se réchauffer.

Puis nous prenons la direction de Westminster où nous admirons la magnifique cathédrale avant de continuer jusqu’au Palais de Westminster et le célèbre Big Ben que nous écoutons tonner et chanter.

IMG_0669
Le Big Ben vu à travers la fameuse grande roue

En longeant les quais de la Tamise, nous rejoignons Trafalgar Square, grande place couronnée par la statue de Nelson, et où se trouve l’entrée de The National Gallery.

Titien, Botticelli, Léonard de Vinci, Velasquez, Rembrandt, Turner ou encore Van Gogh The National Gallery abrite l’une des plus belles collections de tableaux de maîtres d’Europe occidentale.

Information intéressante : les musées nationaux sont gratuits en Grande Bretagne, même si une donation est souvent encouragée. Les expositions temporaires sont l’exception à cette règle. Alors si vous désirez visiter les riches et belles collections du British Museum, du Tate Britain ou de The National Gallery surtout n’hésitez pas.

The National Gallery nous a conquis par les merveilles qu’il contient, même si la disposition des salles nous a un peu déconcerté. Sachez donc qu’il est très facile de se perdre dans ce grand musée donc n’hésitez pas à acheter un plan en vente à 1£ à l’entrée.

Pour organiser votre parcours avec des visites thématiques ou faire une visite virtuelle du musée, vous pouvez aller sur le site du musée, qui est très bien fait et pratique pour la préparation de votre visite : http://www.nationalgallery.org.uk/visiting/french/.

2ème jour : Tate Britain, shopping sur Piccadilly et Oxford Circus et découverte du traditionnel « afternoon tea »

Nous commençons notre deuxième journée à Londres par la visite du Tate Britain, un musée plus petit que The National Gallery et un peu excentré, mais proche de la Tamise.

IMG_0799

Le Tate Britain se concentre sur l’art britannique et nous avons donc pu découvrir des peintres anglais que nous ne connaissions pas tels que Gainsborough, Stubbs ou Constable. L’avantage de ce petit musée est la disposition des salles par ordre chronologique qui permet une visite logique, fluide et agréable.

Autre point fort du Tate Britain : une grande galerie entièrement consacrée au peintre William Turner. Vous pourrez y retrouver de nombreuses œuvres de ce grand peintre anglais dans des salles organisées par thématiques. À faire et à refaire à chaque visite de Londres.

Les boutiques anglaises sont incroyables et sont parfois de véritables institutions, alors comment résister ?

Notre après-midi fut donc consacrée à un peu de shopping dans le quartier d’Oxford Circus, connu dans le monde entier pour ses nombreuses boutiques. Nous avons eu la chance de profiter des derniers jours de soldes et nous en avons notamment profité pour acheter des chaussures.

Nous avons visité la boutique Liberty, comparable à un musée de l’élégance et du raffinement à l’anglaise et nous avons retrouvé notre âme d’enfant chez Hamleys, temple dédié à l’enfance et à la féerie, à ne pas manquer.

Notre lèche-vitrine nous a entraînées du côté de Piccadilly Circus dans un grand magasin, temple du shopping londonien : Fortnum and Mason dont les vitrines magnifiques nous ont attiré comme une flamme. Fondée en 1707 à cet emplacement-même, l’enseigne de Fortnum & Mason est aussi unique que magnifique. Cette enseigne est réputée comme le fournisseur d’épicerie fine, de thés et de vin, reconnu internationalement pour la haute qualité de ses produits c’est devenu un véritable symbole de la culture britannique. Il a été sous mandat « Royal Warrant » le fournisseur officiel de nombreuses cours royales au cours de ces 150 dernières années. Actuellement, il est le fournisseur officiel de Sa Majesté Elisabeth II pour les produits d’épicerie (entre autres les confiseries) et celui du Prince de Galles pour le thé. Nous avons cédé à la tentation et avons acheter du thé, puis nous avons décampé avant de dévaliser tout le magasin.

Le point d’orgue de notre journée fut certainement la dégustation d’un « afternoon tea » dans un célèbre salon de thé de Piccadilly. Ce thé traditionnel anglais est servi entre 15h et 18h dans de nombreux établissements, accompagné de délicieux sandwichs aux œufs, au saumon ou encore au concombre, mais aussi avec de petites pâtisseries et, cerise sur le gâteau : des scones encore chauds avec de la confiture maison (aux framboises ou à la fraise) et du babeurre. C’est plus qu’une tradition, un incontournable, c’est une expérience, un pur délice !

Et pour digérer, quoi de mieux qu’une balade dans l’un des nombreux parcs de Londres ?

IMG_0580

3ème jour : découverte du marché de Camden Town et de ses nombreux « food trucks »

Nous finissons notre weekend par une promenade dans le célèbre marché de Camden Town. Ce marché est très impressionnant par sa taille, mais aussi par son dynamisme. On se croirait presque au souk de Marrakech.

Voyez vous même :

Nous nous retrouvons à la sortie du métro dans une ambiance underground, punk et gothique avec des échoppes un peu dingues, de l’artisanat, des objets divers et variés. Tous nos sens sont en alerte, il y a du monde, une ambiance de fièvre, de merveilleux exemples de street-art et beaucoup de food trucks présentant les spécialités gastronomiques du monde entier.

Près de ce marché gigantesque se trouve un très joli canal dont les berges accueillantes nous invitent à la flânerie et nous avons marché un moment au calme pour finir notre voyage sur une note romantique, voire nostalgique.

IMG_0333

Londres, nous reviendrons encore et encore, sans doute au printemps, profiter des musées et du centre-ville, mais aussi découvrir les alentours, Oxford, Cambridge, Greenwich village, Bath et les plages de Bournemouth.

Mapi 

1 commentaire - Ecrire un commentaire
  1. tres beau reportage sur londres et ses environs un rêve que je vais surement realiser l’an prochain merci pour cette visite virtuelle qui confirme mon envie d’y aller me promener. Caroline ACHIN

Laisser un commentaire

+ 26 = 30