Ski et danse avec les étoiles à Puy Saint Vincent

Par Corine Moriou

Tous schuss, tout doux. A 60 ans, pourquoi renoncer au ski ? Aux portes du Parc national des Ecrins, Puy-Saint-Vincent est la station de rêve pour les seniors. Méditation et observation des étoiles au programme. 

Que la montagne est belle ! Comment peut-on s’imaginer s’en passer? Ce ne sont pas des vacances aux Maldives ou au Sénégal qui nous feront oublier l’air pur des sommets, les paysages drapés d’un grand manteau blanc. Donc cap sur les Alpes du sud.

Puy-Saint-Vincent nous accueille pour faire du ski … accessible. On y reprend confiance, on se remet en jambes doucement. Cette station de la région PACA a ouvert cette année ses pistes le 10 décembre alors que les stations de Savoie manquaient cruellement de neige. Les media nationaux ne s’en sont guère fait l’écho. Du grand bonheur pour quelques privilégiés ! Pas de queues aux remontées mécaniques, pas de dangereux surfeurs qui foncent tête baissée. C’est vraiment le bon plan de chausser les skis avant la ruée des vacances de Noël. Deux semaines de glisse tranquille. A 20 kilomètres de Serre Chevalier, dite « Serre Che », Puy-Saint-Vincent nargue la plus grande station des Alpes du sud. Car elle a la réputation d’un ensoleillement exceptionnel – « 300 jours de soleil par an », disent les habitants du coin. Surnommée « La protégée des vents », Puy-Saint-Vincent , située à l’ubac, est abritée par les plus hauts sommets des Ecrins et bénéficie d’un enneigement rarement décevant.« Sur un domaine skiable de 75 kilomètres, les seniors peuvent skier sur les nombreuses pistes bleues – 15 pistes sur un total de 34 pistes – ou accompagner leurs petits enfants sur les six pistes vertes. Il y a du ski pour tous les âges et tous les niveaux », fait remarquer Jean-Paul Raulin, directeur de l’ESF de Puy-Saint-Vincent et Pelvoux-Vallouise. Les fameux « tire fesses » sont rares, mais on les aime bien, car ils nous rappellent notre jeunesse. Dans cette station moderne, on s’installe sur le moelleux siège quatre places du télésiège des Lauzes. Puis, on dévale agréablement les pistes, et l’on récupère un autre télésiège pour atteindre la Pendine, le sommet de la station qui culmine à 2750 mètres. Même pas besoin d’un bonnet de laine ! Les skieurs plus aguerris s’élancent sur les pistes rouges – 12 au total – ou sur les deux pistes noires. A d’autres, le hors piste. Du « petit » au « grand » skieur, cette station familiale fait l’adhésion de tous.

Pleine conscience en altitude

Pause apéro, confortablement installés dans un transat, face à la montagne. A L’Etoile des neiges, restaurant d’altitude, nous sommes accueillis avec un vin chaud. Le soleil nous fait de l’œil. Nous respirons profondément. Mise en pratique la MBSR – Mindfulness Based Stress Reduction – une technique de méditation en pleine conscience mise au point par John Kabat-Zinn, un professeur de médecine américain. Nous vivons pleinement l’instant présent et portons notre regard à 360 degrés sur ce magnifique panorama. Rien ne manque, tout est là, tout va. Déjeuner dans ce chaleureux chalet tout en rondin, comme au Canada. Au menu : tartiflette et tarte au myrtilles. La cheminée crépite dans notre dos. Une douce langueur nous envahit. Mais on rechausse vaillamment les skis pour profiter de nos dernières heures de belle poudreuse. Quoique … Ne sommes-nous pas jeudi ? Tous les jeudis et mardis, la station propose de skier jusqu’à 20 heures. Au pied des remontées mécaniques, un vin chaud ou un chocolat sont offerts aux skieurs.

Moderne et festive, Puy-Saint-Vincent  1600 mètres est le cœur de la station avec son front de neige et ses commerces. C’est ici que l’on prend rendez-vous avec les écoles de ski dotées en pleine saison de 110 moniteurs. De la terrasse des appartements, les adultes peuvent observer les prouesses de leurs enfants. A 1800 mètres, Puy-Saint-Vincent offre de grands chalets résidences pour les amateurs de silence. En quête d’authenticité et de contact avec les habitants, on aime séjourner à 1400 mètres dans le « vieux » village plein de cachet avec ses églises et ses chapelles du XXII ème siècle, ses cadrans solaires, ses fours et ses lavoirs…

Au pays des Ecrins, on adore les chambres d’hôtes, car nos hôtes sont charmants. C’est ici que Ilonka Biermans s’est installée avec Vincent, son mari, en 2003. « Nous avons construit le Chalet AlpeLune, un énorme chantier qui a duré trois ans, et nous avons fait trois enfants », raconte la néerlandaise, aujourd’hui fierté de la vallée de la Vallouise, car elle détient le titre de championne du triathlon d’Embrun réputé l’un des plus durs du monde. Bluffant ! Les néerlandais semblent tout faire avec aisance et tout leur réussit. Ce luxueux chalet, composé de 10 chambres avec sauna et jacuzzi, vue panoramique sur la montagne, a décroché le label Eco-Gîte. C’est le bon plan pour une bande d’amis qui veut privatiser un lieu cosy et se faire chouchouter par du personnel multilingue. A Pelvoux, la commune voisine, à L’Auberge La Blanche, Karine et Laurent accueillent des couples et amis  – peu d’enfants – qui recherchent une ambiance conviviale avec une formule gîte ou hôtel. A partir de cette grande maison typique de la vallée, on peut skier à Puy Saint-Vincent ou à Pelvoux-Vallouise, l’autre station cousine, appréciée des bons skieurs qui aiment le free-ride, c’est-à-dire du ski hors piste dans des conditions difficiles. Toujours le plaisir, rarement la frime.

Promenade céleste

Le 4X4 emprunte une route en lacets pour arriver Au Pas du Loup, un grand chalet refuge situé à 1530 mètres d’altitude au dessus du petit hameau du Bouchier. Superbe vue sur les montagnes alentours. Le ciel est dégagé, les étoiles sont innombrables. La pollution n’est pas arrivée jusque là. A la tombée de la nuit, on grimpe sur le toit où l’Observatoire est installé. Avec un téléscope aux lentilles très larges, nous volons quelques instants à l’éternité en regardant un groupe d’étoiles de la Voie lactée. L’ambiance est joyeuse. « Me Voici Tout Mouillé, Je Suis Un Nageur », lance l’un des convives à ce festin d’étoiles. Moyen mnémotechnique pour se rappeler l’ordre des planètes du système solaire. A savoir par majuscule et par ordre d’éloignement : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune. Dans cette immensité cosmique, on s’amuse à reconnaître le « bord de la casserole » de la Grande Ourse, Orion, Cassiopée. Bernard, notre guide céleste, déploie un faisceau lumineux en direction de Mars. Pas simple à repérer parmi ces milliers d’étoiles. La « star » de la soirée : la Lune. On distingue des cratères et des montagnes. Ce voyage à des millions d’années lumières nous met la tête à l’envers. Promis, cet été, nous réserverons la chambre en plein air sous les étoiles.

NOTRE CARNET D’ADRESSES

L’Etoile des neiges, restaurant d’altitude à Puy Saint Vincent. Tous les vendredis, soirée « Les bronzés à l’étoile des neiges » (www.restaurant-puy-saint-vincent.com)

Chalet AlpeLune à Puy Saint Vincent 1400. Privatisation du chalet Eco-Gîte 4 épis Gîte de France à partir de 7200 euros la semaine en demi-pension ; chambre en haute saison 695 euros par personne la semaine en demi-pension. Mention spéciale pour la chambre numéro 5 avec baignoire et terrasse face à la montagne (www.alpelune.com)

Chalet Couleurs d’en haut Maison d’hôtes à Freissinières, quatre charmantes chambres aux couleurs de la montagne. Chalet non fumeur ! Bain norvégien et massage sous la yourte. A partir de 30 euros par personne (www.couleursdenhaut.net)

Gîte-Auberge La Blanche 3 épis Gîte de France à Pelvoux. De 41 à 52 euros par personne en demi-pension plus 8 euros le sauna ou jacuzzi. Avec la chambre « Spa comme les autres » accès privatif à l’espace détente à partir de 19 heures jusqu’au lendemain matin (www.gite-lablanche.fr)

Le Glacier Blanc Résidence/hôtel à Pelvoux. Location de studios à partir de 180 euros et deux pièces 320 euros (www.leglacierblanc.com)

Le pas du Loup Observatoire astronomique dans ce gîte, refuge, restaurant. Avec Laurence et Bernard « Soirée astronomie et dîner » 28 euros par personne. www.lepasduloup.com Demi-pension 42 à 50 euros par personne. Point de départ idéal pour le ski de randonnée.

Village Inuit Igloo Pelvoux- Saison 4  Trois créateurs alpins présentent leurs œuvres sculptées et éphémères autour du thème « Et si on remontait le temps ? » Un espace ludique et pédagogique. Le bon plan pour « l’après ski ». (www.igloopelvoo.com)

Ice Climbing du 12 au 15 janvier 2017. De la grimpe sur les glaciers, du fun, des Happy Hours et des concerts. Organisatrice : Cathy Jolibert (www.ice-climbing-ecrins.com)

Twinner, location de matériel de ski à Puy Saint-Vincent 1600 mètres (www.twinner-puy-saint-vincent.fr)

Plus d’info : Le Pays des Ecrins www.paysdesecrins.com 

1 commentaire - Ecrire un commentaire

Laisser un commentaire

51 + = 55