La Mer Morte, trésor de beauté côté Israel

En ce mois de novembre pluvieux, nous partons au soleil. Hors des sentiers battus, direction le Proche-Orient, pour une semaine de détente plutôt salée.
Aux confins de la mer Méditerranée

 
A deux heures de route de Ben-Gourion, l’aéroport ultra-moderne de Tel-Aviv, les rives désertiques de la Mer Morte nous attendent. Sur le trajet, campements de bédouins, baraques de fortune et chèvres animent le paysage du désert de Judée. Halte à Qumram, site célèbre pour les fameux manuscrits dits de la Mer Morte. Arrivés, nous admirons la vue, digne d’un tableau de maître, où se côtoient le bleu de la mer, l’ocre des montagnes jordaniennes qui nous font face et le blanc des rives salées. Une brume mystérieuse brouille l’horizon. La mer s’évapore sous le soleil. Altitude ? Moins 416 mètres en dessous du niveau de la mer : c’est le point le plus bas du globe !

Luxe, calme et santé

Les Israéliens de la région ne manquent pas une occasion de vous le dire : “l’air est bon ici. Il est riche en oxygène et contient du brome, vous allez dormir comme un bébé”. Le brome a en effet un effet apaisant et diminue la tension nerveuse. La spécificité du lieu, les traitements de balnéo et thalassothérapie. Aucune ville à l’horizon mais des hôtels 4 ou 5 *qui se succèdent sur 4 kms pour accueillir les curistes. Bagages posés, nous allons vérifier la légende selon laquelle on flotterait sur cet immense lac salé.

Au contact de la Mer Morte

Avec 30% de sel contre 5% en moyenne dans une eau de mer normale, l’eau porte plus qu’à l’ordinaire. L’apesanteur marine est une sensation extraordinaire qui nécessite toutefois quelques précautions. Avant de vous jeter à l’eau, regardez où vous mettez les pieds… Le sel séché n’a pas la texture du sable fin. Assurez-vous que vous n’avez pas deblessures ou d’irritations. Au contact de l’eau salée, la rencontre peut être douloureuse. Néanmoins, ces bains sont excellents pour la peau. Ici, tout au long de l’année, nombreux sont ceux qui viennent y soigner eczéma ou psoriasis.

Spas et volupté

Si les cures de santé constituent une bonne part des attentes de la clientèle, les spas proposent massages à la pierre chaude, bain de lait ou de boue. Mais pas avec n’importe quoi ! Les soins sont réalisés avec des produits issus de la Mer Morte (la plus grande source de revenus du pays) et regorgent de minéraux. Relaxation garantie.

Côté terre

Expérimenter la solitude du désert, c’est à faire au moins une fois dans sa vie. Monticules de grès et larges étendues rythment la vision désertique. Si le vert n’y a pas sa place, quelques acacias en forme de parasol font de la résistance. De temps à autre, des cailloux balisent le chemin et des panneaux en hébreu indiquent la direction : un autre monde. A quelques kms, l’oasis d’Ein Gueidi, réserve naturelle contraste par sa végétation luxuriante.

Sur les traces de l’Histoire

La forteresse de Massada , à 18 km au sud d’Ein Guedi. Bastion de la résistance aux Romains, le sacrifice des 967 zélotes assaillis par 10.000 légionnaires reste dans les annales. Les ruines de la forteresse sont accessibles par téléphérique : l’endroit idéal pour assister au levé du soleil.

Incontournable

Le désert de nuit pour admirer la voûte célèste.

Bon plan

Allez visiter Jérusalem. C’est à seulement 2 heures de route de la Mer Morte.

Nous vous proposons 4 hôtels situés proche de la Mer Morte :

  • Hôtel David (ex Le Méridien) 5*
  • Hôtel Isrotel 5*
  • Hôtel Lot Spa 4*
  • Hôtel Prima Oasis 4*

El Al

www.elal.com. Tél.01.40.20.90.90.

Infos hôtels et kibboutz :

www.israël-voyages.com

 

Office national israélien du tourisme

95, rue Saint Lazare- Paris 9

Tél. 01.42.61.01.97. www.otisrael.com

Poursuivre la lecture :

 

Laisser un commentaire

89 + = 97