Sport en salle : quelle énergie !

Un corps plus fort, un esprit apaisé, un tonus d’enfer : vous êtes 15 % des plus de 50 ans à pratiquer occasionnellement un sport en salle ! Temps libre fait le point sur les nouveautés, et dépoussière les idées reçues. Suivez le guide, énergie et bien-être à la clé…

De plus en plus nombreux en salle ? Il n’y a pas que nous pour le dire !

Passés 50 ans, la force et la masse musculaire diminuent. Les articulations commencent à perdre de leur souplesse, et l’affaiblissement des sels minéraux contenus dans les os les fragilise. C’est Dame Nature qui le dit. Mais Dame Nature n’avait pas prévu le sport ! Maintenir et, surtout, allonger son capital santé passe par une activité physique régulière.

1 Le triptyque gagnant

Autonomie. Développer sa musculature, et particulièrement celle des membres inférieurs (cuisses et fessiers) est le gage d’une plus grande autonomie.

Conscience de son corps dans l’espace. Certaines activités constituent une excellente manière de prévenir les chutes, responsables de nombreuses casses (hanches ou cols du fémur notamment).

Bien-être de l’esprit. Diminuer son stress et son anxiété, retrouver un sommeil profond : la fatigue physique joue en faveur du moral. Un effet placebo, certes, mais pas seulement : la production d’endorphine libérée dans le corps est un bouclier naturel contre les idées noires.

2 Quel sport ?

Vous privilégiez l’équilibre ? Jetezvous sur le yoga ou le tai-chi. Vous souhaitez plutôt entretenir votre masse musculaire ? Tournez-vous vers la musculation, le pilates, la gym classique ou la gym aquatique. Le plus important étant de bien exposer vos attentes lors du premier entretien avec votre coach.

Osez l’harmonie ! Pour les plus réservés d’entre vous, ou pour ceux qui cherchent un sport calme et axé sur la posture, les salles de sport proposent un large éventail de cours : du yoga au tai-chi, vous trouverez votre bonheur.

Le yoga : harmonie du corps et de l’esprit. C’est la plus ancienne et la plus populaire des pratiques « zen » en France. Son objectif : détendre les muscles, assouplir les articulations, tonifier les organes internes, par des enchaînements de mouvements doux. Le yoga a une autre vertu : le contrôle des émotions, par des techniques de respiration.

Le tai-chi : souplesse et tonus. À l’origine, le tai-chi est une branche de la médecine traditionnelles chinoise. Il s’est enrichi de pratiques thérapeutiques actuelles, avec pour objectif un renforcement du tonus musculaire et une amélioration de son équilibre et de sa souplesse. Fondé sur des mouvements fluides et lents, le tai-chi est très prisé des seniors, et surtout des personnes âgées : il a un impact bénéfique sur l’arthrite, les problèmes cardiovasculaires, et une pratique régulière améliore la prévention des chutes, en développant la stabilité et la coordination des mouvements.

Osez la musculation ! Oui, vous avez bien lu. Bien sûr, il ne s’agit pas de soulever des poids toute la journée, mais un entraînement de force encadré par un professionnel peut s’avérer très bénéfique pour développer et maintenir sa forme. En renforçant votre force et votre musculature, vous vous assurez une bonne mobilité (garante de l’autonomie, rappelons-le) et un bon entretien du pôle cardiorespiratoire. Alors si ce sport vous tente, sachez qu’il ne vous est pas proscrit, bien au contraire. Mais il existe des pratiques plus douces.

La gymnastique : classique ou aqua tique. La gym a un grand avantage : elle est élastique, au propre comme au figuré ! Des mouvements adaptés aux personnes âgées sont proposés dans la majorité des salles de sport. Veillez cependant à ce que votre coach soit habilité à travailler avec des seniors. L’aquagym, elle, a toujours le vent en poupe. La raison principale  : le sentiment de légèreté. Le corps ne pèse plus qu’un dixième de son poids dans l’eau, les mouvements sont donc plus efficaces sur les muscles, plus difficiles aussi, mais sans sensation d’effort. Osez également la nouveauté : l’Aqua Slim débarque, et le succès est au rendez-vous. Ces exercices aquatiques d’endurance ont une spécificité : galber les muscles, favoriser le drainage, et gommer les imperfections du corps. En clair, maigrir et recouvrer une silhouette d’ange !

Le pilates : optimiser son rendement musculaire. Joseph Pilates, né en 1880, était un jeune homme rachitique. Il a créé une méthode d’exercices laborieux mais doux, inspirée du yoga, de la gymnastique mais aussi de la danse, lui permettant de rééduquer et de développer son corps. La méthode Pilates est née ; elle est aujourd’hui un véritable phénomène. Son principal attrait est le travail de la posture : un ballon par exemple induit un déséquilibre qui incite le corps à solliciter l’action de certains muscles stabilisateurs. Le but est toujours de faire appel au bon muscle : détendre les muscles raides, tonifier les muscles relâchés. Le tout mêlé d’exercices de contrôle de sa respiration, de relaxation et de concentration.

L’avantage de toutes ces formules en salle : elles garantissent une pratique de qualité, adaptée à vos besoins, et s’inscrivent aussi dans une dynamique sociale. Le sport devient un lieu de rencontre et de partage. Le bien-être commence souvent par là !

Pour en savoir plus sur comment vous entretenir lisez aussi notre article Régime et sport pour une belle silhouette

Laisser un commentaire

+ 58 = 67