Sukhotai : un parc historique fascinant

Le Nord de la Thaïlande est le domaine des montagnes luxuriantes et des cités historiques. Sukhotai, l’une des plus belles d’entre elles, est facile d’accès. En bus, comptez 6 à 7 heures de voyage depuis Bangkok. Plus rapide, mais aussi plus cher, en avion il faut 1 heure. Et pour ceux et celles qui préfèrent le train sachez que Sukhotai est à une heure de bus de Phitsanulok, où se trouve la gare la plus proche.

Sukhotai : des ruines majestueuses dans un parc paisible

Le parc historique est un îlot de tranquillité

Attention : Sukhotai est divisé en deux parties très différentes : la vieille ville constituée de 45 km² de ruines et à 12km à l’est du parc historique se trouve New Sukhotai, ville marchande où se trouve la plupart des hébergements.

La visite de Sukhotai est une véritable remontée dans le temps ! En effet le royaume de Sukhotai, qui signifie « Aube du bonheur » prospéra du milieu du 13ème siècle à la fin du 14ème siècle. Il s’agit de la période historique considérée comme l’âge d’or de la civilisation thaïlandaise, notamment pour l’art et l’architecture. La dynastie de Sukhotai dura 200 ans et compta 9 rois dont le plus connu, le roi Ramkhamhaeng aurait développé la première écriture thaïe. Par la suite Sukhotai laissa place à Ayutthaya qui devint la nouvelle capitale en 1438.

Une invitation à la promenade

Des ruines majestueuses installées dans un parc historique paisible, interdit aux voitures, font de Sukhotai un lieu idéal pour une flânerie méditative. Qu’il est agréable de découvrir les ruines de cette ancienne capitale à pieds ou à vélo ! Prenez le temps d’admirer les temples anciens, les statues du Bouddha souriant et les étangs remplis de poissons. Malgré sa renommée le parc de Sukhotai est rarement bondé ce qui permet de profiter du calme du lieu.

Des ruines à la beauté préservée : le Bouddha du Wat Mahathat

Les ruines de Sukhotai sont inscrites au Patrimoine mondial de l’Unesco. On peut compter 21 sites historiques et 4 grands étangs à l’intérieur des remparts encerclant le parc, mais aussi pas loin de 70 sites dans un rayon de 5km autour de celui-ci. Pour ces vestiges plus éloignés nous vous recommandons de louer un vélo ou une moto. Les ruines étant très dispersées, elles ont été divisées en 5 zones différentes et il faut acheter un billet pour chacune d’entre elles (100 bahts).

Flânerie à travers le parc historique

Quoi visiter ?

La zone centrale, ouverte de 6h30 à 19h, abrite les ruines les plus imposantes et les mieux conservées. Il s’agit du site à visiter indispensable si vous ne restez qu’une journée à Sukhotai. Dans cette zone se trouve le plus grand temple de Sukhotai, le Wat Mahathat, achevé au 13ème siècle. Entouré de murs en brique, ce monastère compte 198 chédi dont les flèches adoptent la forme d’un bouton de lotus. Vous y trouverez aussi le Wat Si Sawai, un ancien temple hindou construit par les khmers au 12ème et 13ème siècles, mais aussi le Wat Sa Si, aussi appelé « monastère de l’étang sacré », il est situé sur une île et se reflète magnifiquement sur le lac qui l’entoure.

Wat Si Sawai

La zone nord (ouverte de 7h30 à17h30) se trouve à seulement 500 mètres des remparts de la vieille ville et se rejoint donc facilement à pieds ou à vélo. Le Wat Phra Phai Luang, le temple de style khmer datant du 12ème siècle qui s’y trouve parait aujourd’hui un peu isolé mais d’après certains archéologues il aurait été le centre de Sukhotai lorsque les khmers régnaient sur la ville. Le Wat Si Chum quant à lui est surtout connu pour le Bouddha assis de 15 mètres qu’il renferme.

La zone ouest est plus éloignée et vous aurez besoin d’une moto ou d’un vélo pour l’explorer. Elle est la plus vaste du parc historique mais son attraction principale est le Wat Saphan Hin qui se situe en haut d’une colline et domine la plaine. Un sentier et un escalier en ardoise y conduisent ce qui explique son nom qui signifie en thaï « pont de pierre ». On y trouve un Bouddha debout haut de 12,50 mètres et une vue splendide sur les ruines de la vieille ville et sur les montagnes.

Le parc historique de Sukhotai en fleurs

Plus de temps ?

Si vous restez plusieurs jours, nous vous conseillons aussi de visiter Nam Tok Sai Rung, une cascade à 40km de Sukhotai qui constitue un lieu de baignade idéal. Vous pouvez également admirer la Tham Cha Ram, une grotte, à 50 km de Sukhotai, où l’on peut observer de nombreuses chauves-souris. Le parc historique de Si Satchanalai-Chaliang se trouve également à 50km. Moins visité que celui de Sukhotai il vaut pourtant le détour. En effet, les ruines des cités antiques de Chaliang et Si Satchanalai s’étendent sur environ 720 hectares dans un cadre rural et paisible.

Où loger ?

Nous vous conseillons le 4T Guesthouse qui propose de confortables bungalows et une piscine extérieure avec un rapport qualité-prix intéressant. De plus son emplacement dans New Sukhotai permet des déplacements faciles entre la gare routière et le marché de nuit.

 

Retrouvez notre dossier consacré à la Thaïlande et de précieux conseils de voyage ici.

Alice Aubel

 

Laisser un commentaire

3 + 3 =