Sur la route des temples de Thaïlande

La Thaïlande est un pays à la culture vibrante qui offre à nos yeux émerveillés les vestiges d’une époque ancienne. Nous avons décidé de parcourir les sites architecturaux les plus impressionnants du pays, mais aussi des villes plus modestes qui dévoilent malgré tout des trésors cachés.

Phetchaburi : une paisible ville de province qui promet mille merveilles

Vue depuis le parc historique de Phra Nakhon Khiri

Facilement accessible depuis Bangkok (2 heures en minibus pour 100B ou 3-4h en train), Phetchaburi est peu visitée par les touristes et c’est bien dommage. En effet, cette petite ville proche de la côte offre de nombreuses possibilités de visites : grotte, temples, palais, marchés… Il y en a pour tous les goûts !

Le Tham Khao Luang situé dans la grotte de Khao Luang

La grotte de Khao Luang, dont l’ouverture à la forme d’un cœur, abrite un temple bouddhique édifié sous l’impulsion du roi Rama IV. C’est certainement l’un des plus impressionnants sanctuaires troglodytes de Thaïlande. La visite du temple et de la grotte est gratuite car il s’agit d’un lieu de culte et de pèlerinage. Nous vous conseillons d’y aller assez tôt le matin avant qu’il n’y ait trop de monde.

L’ouverture en forme de cœur

Située à 5km de Phetchaburi, la caverne est accessible par un escalier un peu raide, il est donc conseillé d’avoir de bonnes chaussures de marche, mais elle offre un spectacle extraordinaire à la lumière du jour.

Une grotte d’une beauté extraordinaire

Sous le règne de Rama IV, cette grotte fut utilisée pour des pic-niques royaux. C’est sous le règne de Rama V que furent commandées et installées de nombreuses statues afin de rendre hommage à ses ancêtres Rama III et Rama IV. Rama V utilisa alors la grotte pour étudier le bouddhisme et méditer.

Le gouffre est composé de deux chambres principales. La première  est ornée d’un bouddha central et de nombreuses statues de bouddha illuminées par le soleil. Dans la seconde chambre, vous apercevrez une magnifique statue d’un bouddha couché.

Le bouddha couché

Parc historique de Phra Nakhon Khiri

Au sommet de Khao Wang (littéralement la colline du Palais), ce parc historique domine la ville avec élégance. Ce fut Rama IV qui construisit ce palais et les temples qui l’entourent en 1859 pour en faire sa résidence secondaire.

Phra Nakhon Khiri

Il existe deux entrées, l’une (sur l’avant du parc) est piétonne et implique de grimper un chemin à flanc de colline et l’autre est équipée d’un funiculaire qui monte jusqu’au sommet. Le parc historique ferme tôt (16h30) il vaut donc mieux prévoir d’y aller le matin ou en début d’après-midi.

Empruntez un chemin dans la colline entouré de singes…

Attention : De très nombreux singes sont présents dans l’enceinte du parc, il est important de surveiller vos affaires personnelles et de garder une distance de sécurité.

Nous avons poursuivi notre route des temples par la visite de Bangkok qui regorge de temples plus beaux les uns que les autres. Vous pouvez lire notre article ici.

Ayutthaya : l’ancienne capitale du Siam (1350-1767)

A seulement 1h30 de Bangkok en train ou en bus, Ayutthaya est sans conteste un site incontournable de Thaïlande. Arpentez la ville à la découverte des très nombreux temples (datant pour beaucoup du 14ème siècle) qui la parsèment. Et sachez que les ruines d’Ayutthaya (la ville ayant été envahie par l’armée birmane en 1797) ont été classées au patrimoine mondial de l’Unesco en 1991.

Nous vous conseillons de loger sur l’île qui représente le centre-ville d’Ayutthaya ou à proximité d’un bac permettant de traverser la rivière facilement. Il est également possible de visiter Ayutthaya en excursion d’une journée depuis Bangkok mais deux ou trois jours sont préférables pour une visite approfondie. Les ruines symbolisent la royauté et la religion, deux des piliers de la culture thaïlandaise, veillez donc à faire preuve de respect. La plupart des temples sont ouverts de 8h à 16h et l’entrée aux plus connus d’entre eux sont payants.

Comment se déplacer ?

  • En scooter : En Thaïlande il est très facile de louer un scooter pour une journée, voire pour plusieurs jours ou une semaine. Les prix varient entre 150 et 250 bahts. Pratique et rapide pour aller d’un site à l’autre c’est un moyen de transport idéal pour les plus pressés mais il n’invite pas à la flânerie.
  • En vélo : La location à la journée est relativement peu chère (environ 50 bahts) et peut même être gratuite dans certaines guesthouses. Moyen de transport économique et écologique c’est celui que nous avons préféré pour pouvoir nous promener à notre rythme dans la ville.
  • En tuk-tuk : Bien qu’il soit agréable de se laisser conduire cheveux au vent d’un bout à l’autre de la ville attention quand même aux arnaques. En effet, certains conducteurs de tuk-tuk proposent des prix bas mais vous arrêtent dans toutes les boutiques pour vous inciter à acheter, leur permettant ainsi de toucher une commission sur les ventes.

Le centre touristique d’Ayutthaya : un bon départ pour ceux qui ne sont pas pressés

Ce musée gratuit constitue un premier arrêt intéressant pour comprendre l’histoire de la ville et obtenir de bons conseils. Ouvert de 8h30 à 16h30, le centre touristique propose une salle d’exposition à l’étage qui retrace l’histoire glorieuse d’Ayutthaya et qui présente ses spécialités culinaires et ses sites incontournables.

A l’étage vous pourrez trouver le musée national des Beaux-Arts d’Ayutthaya qui propose une courte mais intéressante exposition. Au rez-de-chaussée le bureau de la TAT (Tourism Authority of Thailand) offre de nombreuses cartes de la ville. N’hésitez pas à leur demander des conseils !

Les sites incontournables

Parmi les nombreux temples de la ville nous avons sélectionné pour vous les plus spectaculaires, ceux qu’il vous faut absolument voir si vous ne restez que quelques heures à Ayutthaya.

  • Wat Phra Mahathat (entrée à 50 bahts de 8h à 18h)

Probablement le plus connu des temples d’Ayutthaya, c’est au Wat Phra Mahathat que vous trouverez l’image la plus photographiée d’Ayutthaya : une tête du Bouddha en grès qui, au cours des siècles, s’est retrouvée mystérieusement enchevêtrée dans les racines d’un arbre.

La tête de Bouddha qui est devenue le symbole d’Ayutthaya

Construit en 1374 durant le règne de Borom Rachathirat Ier, le Wat Mahathat est l’un des plus vieux temples de la ville. Le prang (chédi de style khmer) central est en ruine mais reste impressionnant. L’alignement de statues de bouddha décapité rappelle l’histoire de la ville et ne laisse pas indifférent.

  • Wat Ratburana (entrée à 50 bahts, 8h-18h)

Situé juste au nord du Wat Phra Mahathat, le Wat Ratburana fut construit au 15ème siècle par le roi Borom Rachathirat II sur le lieu de crémation de ses deux frères, morts en se disputant le trône. Avec un prang magnifique, décoré de sculptures de lotus et de créatures mythiques, ce temple n’a rien à envier au Wat Mahathat et mérite le coup d’œil.

Wat Ratburana et ses sculptures splendides

  • Wat Phra Mongkon Bophit (gratuit, 8h30-16h30)

Ce très beau temple est surtout réputé pour son gigantesque bouddha en bronze, l’un des plus grands du pays, qui culmine à pas moins de 17 mètres de haut.

  • Wat Phra Si Sanphet (50 bahts, 8h-18h)

A côté du Wat Phra Mongkon Bophit, ce sanctuaire est certainement le plus emblématique d’Ayutthaya. Construit à la fin du 15ème siècle, ce temple était alors le plus grand de la cité et il fut fréquenté par plusieurs rois. Avec ses trois magnifiques chédi il trône majestueusement et rappelle le passé glorieux de l’ancienne capitale du Siam. Il contenait autrefois un bouddha debout haut de 16 mètres et couvert de 250kg d’or que les birmans firent fondre lorsqu’ils envahirent la ville et la mirent à sac.

Une balade sur le fleuve pour admirer le coucher du soleil

Vue du fleuve Mae Nam Chao Phraya

Nous vous conseillons de faire une promenade en bateau qui vous permettra d’accéder aux temples les plus éloignés et de finir la journée en beauté avec la contemplation du coucher de soleil sur le temple Wat Chai Wattanaram. Ce temple est particulièrement impressionnant avec un prang central de style khmer haut de 35 mètres, il fut édifié en 1673 par le roi Prasat Thong. De nombreuses auberges vous proposent de réserver auprès d’elles des excursions sur le fleuve, n’hésitez pas à comparer les prix et à négocier.

Wat Chai Wattanaram

Nous vous conseillons de poursuivre votre visite des temples de Thaïlande en vous rendant au magnifique parc historique de Sukhotai.

Retrouvez notre dossier consacré à la Thaïlande et de précieux conseils de voyage ici.

Alice Aubel

Laisser un commentaire

52 + = 61