Célébration à Naples

Passer à la nouvelle année est pour la plupart synonyme de bonnes résolutions… On décide sur quel tempo notre nouvelle année va démarrer ! Alors si on commençait par l’évasion ? Fêter le nouvel an à l’étranger ? Et pourquoi pas ! 

Le Nouvel an

Temps Libre a choisi de passer en 2016 à Naples, une ville réputée pour l’excentricité de ses habitants qui lorsqu’il s’agit de célébrer, ne font pas les choses à moitié.

À Naples, la coutume est de profiter du passage à la nouvelle année pour se débarrasser de vieux objets encombrants. Ainsi, le soir du 31 les habitants se déchargent de meubles, vaisselle, objets de décoration ou encore vêtements usés en les envoyant valser par les fenêtres. C’est un joyeux remue-ménage ! Se débarrasser de l’ancien pour mieux accueillir la nouvelle année ? L’idée est séduisante mais la tradition tend à disparaitre car elle se révèle dangereuse pour les passants et donne bien trop de travail aux employés municipaux déjà débordés.

Ces derniers doivent gérer une autre habitude des napolitains… À Naples, chaque particulier réalise son propre feu d’artifice.

Bien que ce soit interdit, tous se prêtent au jeu de sorte que la ville prend des allures de zone de guerre, d’autant que les feux d’artifices s’accompagnent de lancés de pétards. Des explosifs de fabrication artisanale, des fusées, des pétards… La ville prend littéralement feu pour que le spectacle soit réussi. Le tout se fait dans la bonne humeur mais aux urgences on rigole moins. Chaque année, le soir du 31, les hôpitaux accueillent « les blessés du réveillon».

Le lendemain, la ville émerge de la fumée et on peut alors constater les dégâts de la veille, souvenirs des festivités.

La ville de Naples

Située au sud de l’Italie, dans la région de la Compagnie, la ville de Naples se caractérise par une incroyable vitalité. Le quotidien napolitain n’est pas de tout repos. Il faut avoir le coeur bien accroché ! Ce n’est pas un mythe, au sud de l’Italie : le code de la route n’existe pas. Voitures, scooters et bus s’entrecroisent à un rythme délirant. La ville est également bruyante mais on s’y habitue vite car ce bruit et le capharnaüm généralisé reflètent la bonne humeur de ses habitants. Les italiens sont réputés chaleureux et accueillants mais c’est d’autant plus vrai à Naples. Simplement, tout comme leur volcan voisin le Vésuve, ils sont éruptifs !

vesuve

Certes, ce n’est pas la période de l’année la plus chaude et même si on gagne quelques degrés par rapport à Paris, on ne peut profiter pleinement du soleil italien. Cependant, partir hors saison c’est bénéficier de prix avantageux et surtout, de ne pas avoir affaire aux hordes de touristes habituelles. Conseil à suivre si vous partez l’été, organisez-vous à l’avance : Réservez tôt.

12511279_1120431361323442_877703741_o

Pour découvrir Naples comme il se doit, il faut enfiler ses meilleures chaussures, et aller se perdre dans le dédale de la veille ville. A chaque détour de rue vous tomberez tantôt sur une église, tantôt sur un autel ou encore sur un place magistrale. Le tout se trouve sur une colline alors prenez le temps de souffler. Après tout il faut aussi profiter de la  « Dolce Vita » et heureusement pour nous la ville s’y prête parfaitement. Terrasses fleuries et cappuccino .. Que demande le peuple ?

Pour les repas, pas d’inquiétude à avoir : un nombre considérable de trattoria et autres restaurants rivalisent pour nous contenter, et le pari est réussi.

DSC_1425

DSC_1491

Richesse culturelle

Naples est une ville musée à ciel ouvert. Rien qu’en se promenant on tombe sur un nombre impressionnant de monuments historiques. Empruntez les artères incontournables telles que la Spaccanapoli, la via toledo ou la via dei Tribunali mais prenez aussi le temps de fouiller les recoins de la ville.

Nous vous conseillons de passer par le musée archéologique national. Il faut y voir le cabinet secret et ses œuvres érotiques, les superbes mosaïques, la collection Farnese composée principalement de statues et les trouvailles tout droit sorties des cendres de Pompéi. Petit conseil : prenez les audio-guides car le musée est plutôt pauvre en descriptifs.

12620498_1120431861323392_939206323_o

À ne pas manquer également : les châteaux de Naples. El castel dell’ovo a été la résidence du pouvoir, puis une base militaire et se visite après une grimpette. El castel Nuovo, est lui un édifice particulièrement représentatif de la Renaissance en Italie du sud. Sa visite est brève mais elle peut se poursuivre par celle du musée civique situé au premier étage. Avis aux inconditionnels : Avez vous essayé la vie de château ?

12620763_1120431441323434_1481562761_o

A ne pas manquer dans les environs

Une fois à Naples, vous ne pouvez pas faire l’impasse sur ses environs. Depuis la gare centrale Garibaldi, une ligne de train – la Circumvesuviana – vous permet de rejoindre les gares d’Ercolano Scavi et de Pompéo Scavi-villa dei misteri.

La première est au pied du volcan local : le Vésuve. De là, des navettes de cars vous proposent de vous rapprocher du volcan. Il restera une bonne partie à faire à pied mais c’est le meilleur moyen pour approcher le centre du volcan endormi. Haut de 1 281 mètres le Vésuve vous permet d’avoir une belle vue sur la baie et la ville de Naples. Sa dernière éruption date de 1944. Il représente toujours une menace pour les habitants de la région mais ceux-ci ne semblent pas impressionnés et continuent de s’installer à proximité. Une fois en haut, on les comprend mieux…

12562921_1120431801323398_38325411_o

La seconde, vous dépose à Pompéi. Les ruines mythiques valent vraiment le déplacement. L’éruption du Vésuve en 79 après JC fut sans doute l’une des catastrophes les plus dramatiques de l’Antiquité mais elle a permis de conserver sous les cendres le témoignage de la vie quotidienne de l’ère Antique. Il peut être utile de prendre un guide pour visiter le site. Cela vous permettra de mieux identifier les lieux tels que l’agora, le temple ou encore les fameuses latrines ingénieusement élaborées par nos ancêtres romains.

12557109_1120431914656720_1450625959_o - copie

Si vous avez beau temps, rendez vous au port pour prendre la navette pour Capri. L’ile, hors saison, vous livre ses secrets plus que jamais ! Les îles a proximité de Naples valent toutes le coup d’œil…

Et pour mieux visualiser votre escapade, regardez la carte !


Poursuivez votre visite de l’Italie et découvrer Venise avec Temps Libre ICI

Noémie Pierre

Laisser un commentaire

80 + = 82