Bel(le) et bien au thermes de Bagnoles de l’Orne

Bagnoles de l’Orne a un charme délicieusement rétro avec ses thermes, ses maisons Belle Epoque, son casino, son lac. A trois heures de Paris, on prend un grand bol d’air normand et l’on fait peau neuve au B’O Spa.

Par Corine Moriou

O temps suspend ton vol ! Qu’il est agréable de flâner dans les rues de Bagnoles de l’Orne, station  renommée pour ses thermes. Ici, on oublie la mondialisation, les migrations, la pollution de la planète et autres catastrophes annoncées… La seule actualité au programme : ralentir le pas, observer, admirer. Les très privilégiés habitants du quartier Belle Epoque semblent couler des jours heureux dans l’une des 53 villas qui furent conçues fin XIX ème siècle début du XX ème siècle pour de riches industriels en quête d’un lieu de villégiature. Ce périmètre résidentiel a le charme discret de la bourgeoisie. A la fois opulentes, élégantes et fleuries, les villas les plus remarquées comme Printania (1905), Simone (1903), Le Castel (1900) créent un style architectural Bagnolais à nul autre semblable qui inspira par la suite les architectes de Deauville, Trouville sur mer et Houlgate. Nichée au cœur de la forêt domaniale d’Andaine, cette petite station thermale (2700 habitants) a un charme suranné qui fait le bonheur d’un million de touristes chaque année. D’inspiration néo-mauresque, l’église du Sacré Cœur est labellisée patrimoine du XX ème siècle. Dans cette ville d’eau, le maître verrier Charles Lorin de Chartres nous laisse imaginer que l’eau jaillit des vitraux vers le ciel tandis que les piliers ramènent l’eau vers la terre nourricière. On se promène dans l’arboretum du château de la Roche de Bagnoles – aujourd’hui l’Hôtel de Ville – qui dispose d’une magnifique collection botanique de 168 espèces tel que le sequoia ou le cèdre de l’Atlas bleu. Face au Grand Hôtel transformé en appartements cossus, le casino à la façade Art Déco se reflète délicatement dans les eaux du lac. Après une ballade dans la forêt, en quête de quelques champignons comestibles, on apprécie la table gastronomique du Manoir du Lys. Le Mont Saint Michel et les plages du débarquement ne sont qu’à 1h30 de route si l’on souhaite faire une escapade. Mais est-ce vraiment nécessaire ? Tout est si BO et l’on est si BIEN dans cette ville au décor d’opérette.

O de santé chargée en oligo-éléments

Bagnoles de l’Orne, seule station thermale du Nord-Ouest de la France, jouit d’une O de santé exceptionnelle. Après s’être infiltrée dans les roches profondes pendant près de 2000 ans, l’eau de Bagnoles remonte naturellement à la surface chargée en oligo-éléments riches pour le corps. Faiblement minéralisée, cette eau couleur aigue marine a un débit invariable de 42 m3 à l’heure. Avec un tel trésor, la station a fait sa réputation et traversé les siècles. Le complexe touristique B’O Resort a ouvert un nouveau chapitre de l’histoire de Bagnoles de l’Orne avec sa nouvelle résidence hôtelière 4 * B’O Cottage posée sur les hauteurs de la ville. Dans le style Belle Epoque, façon Disney World en Normandie, l’édifice abrite 158 appartements, un restaurant, une piscine chauffée et couverte, des salons de réception, un mini club… « Parents chouchoutés, enfants amusés », c’est le slogan de la résidence qui accueille des familles et des couples en vacances et seulement 20 % de curistes plutôt jeunes et alertes. Par un petit chemin en pente douce, on accède à pieds en 10 minutes au B’O Spa Thermal. Celui-ci jouxte les thermes recommandés pour les affections en phlébologie, rhumatologie et gynécologie dans le cadre de cures de 21 jours.

O de beauté au B’O Spa

Bel(le) et bien en Normandie. Le B’O spa est bien entendu accessible sans prescription médicale. Les curistes y sont les bienvenus, mais aussi les couples, les familles et les amis pendant un séjour ou le temps d’un week-end. Il n’y a pas d’âge pour goûter à la carte des spécialités ! Sur un espace de 2 000 m2 et sur trois étages, le B’O Spa dispose de 40 cabines d’hydrothérapie, de 17 cabines de massage, d’un sauna, d’un vaporium d’eau thermale, d’un couloir de marche en eau thermale, d’une salle de repos, d’une salle de relaxation et de deux tisaneries. Il se distingue par sa gamme de produits naturels locaux tels que la pomme à cidre, la chlorophylle d’orge, la noisette et le lierre. On mange, on est enduit et l’on respire la Normandie ! Pépin de raisin à Caudalie, pomme au B’O Resort, la tendance est aux soins du terroir. Les protocoles ont été conçus par Jean Guy de Gabriac, fervent défenseur d’une approche holistique de la santé. Les esthéticiennes sont formées pendant cinq semaines. Avec un programme de trois soins en un après midi, B’O Resort invite à découvrir les bienfaits de l’O de beauté « made in Normandie ». Au programme, un bain apaisant aux arômes de pommes, puis un gommage et un enveloppement aux coques et pépins de pomme. A l’étage des massages, le soin signature « massage délicieusement nonchalant » alterne entre un modelage en profondeur et le doux balancement des jambes et des bras effectué par la masseuse. Rien à voir avec un massage Thai ! Beaucoup plus doux, ce soin invite à la lascivité et à une douce rêverie dans le bocage normand un jour de Printemps, à l’ombre d’un pommier.

Connaissez-vous la légende de Bagnoles de l’Orne ?

Au XII ème siècle, le seigneur Hugues de Tessé, abandonna son vieux cheval dans la forêt et le retrouva, un mois plus tard, tout fringuant. Son destrier le conduisit alors à la source de Bagnoles de l’Orne où il se baigna et retrouva sa jeunesse. Grâce à cette fontaine de jouvence, le seigneur eut alors beaucoup d’enfants et fit construire une tour de forme phallique en remerciement. La station thermale est ainsi née. Mais d’autres légendes circulent…En parlant de légendes, nous vous invitons à consulter celles de la forêt de Brocéliande.

Côté pratique

Y aller 

Environ 3 heures de route à partir de Paris

Un jour/ une nuit : offre Slow Attitude

A partir de 547 euros pour 2 personnes

Nuit au B’O Cottage en catégorie appartement Douglas de 39 m2, petit déjeuner buffet inclus.

Une demi-journée de soins au B’O Spa avec un bain, un gommage, un enveloppement et un massage énergisant avec les baguettes en bois de la forêt d’Andaine.

www.bo-resort.com 

Tél : 0811 902 233

www.bagnolesdelorne.com

Tél : 02 33 37 85 66

 

Découverte en images !

Laisser un commentaire

80 + = 82