Escapade lyonnaise

À deux heures seulement de Paris en train, et à quatre heures en voiture, Lyon offre une escapade romantique et reposante le temps d’un weekend. Hiver comme été la ville garde son charme et vous ravit de sa richesse à la fois culturelle et gastronomique.

Choisir un logement confortable et bien situé

La ville de Lyon est étendue mais son cœur historique peut largement se visiter à pied. Nous vous conseillons donc vivement de vous installer dans le centre ville pour éviter d’emprunter les transports en commun. Par ailleurs, comme nous faisons cette escapade alors que le froid nous saisit, nous sommes ravis de choisir un appartement confortable et rassurant où se terrer en fin de journée.

Nous avons testé pour vous un appartement place des Terreaux loué par Host Inn Lyon, qui se propose de vous accueillir dans des appartements hauts de gamme, à la hauteur de la ville classée meilleure destination pour les week-ends en Europe en 2016 par World Travel Awards.

Le confort de la literie et la baignoire jacuzzi seront je vous l’assure bienvenue après une journée à crapahuter dans la ville. La visite en photos :

Notre salon le temps d’un week-end
S’abandonner aux bras de Morphée
Se réchauffer après une journée de visites

 

Comme vous pouvez le voir, l’appartement est tout confort ! Mais son atout principal n’est pas là. Ce qu’on apprécie vraiment c’est sa localisation centrale permettant en quelques minutes de rejoindre les meilleurs restaurants et les lieux cultes à visiter.

Crapahuter dans Lyon

Le mot crapahuter a ici du sens puisque la ville est en relief et son exploration nécessite un peu de courage ! Commençons par un versant : le côté Croix Rousse. Le quartier est situé sur une colline ce qui nous permet d’y avoir une très belle vue sur la ville. De bon matin nous nous y rendons pour prendre un brunch bien mérité après l’ascension. Nous vous conseillons donc L’Origo au 2 Rue Célu.

Brunch dans le quartier Croix Rousse

Nous prenons ensuite quelques minutes pour admirer l’art de rue fleurissant dans ce quartier bobo. Une façade entière est recouverte d’un trompe l’œil imitant la réalité. Le résultat est frappant, on se croirait vraiment en bas des escaliers qui nous ont permis d’escalader la colline.

Trompe l’œil de la Croix Rousse

Pour redescendre nous empruntons une rue commerçante, pavée, bordée de salons de thé et de librairies. La ville est en effet un repère pour les férus de lecture et de brocante puisque nombre de boutiques et marchés vous incitent à chiner.

Les petites allées lyonnaises

Arrêtez vous régulièrement pour observer les passages reliant les différents bâtiments et les escaliers extérieurs, en colimaçon. L’architecture lyonnaise est réputée notamment pour ses traboules.

Passez ensuite de l’autre côté, déambulez dans le vieux Lyon et montez l’autre colline : celle de la Fourvière. De là, la vue est tout simplement splendide. C’est panorama sur la ville idéal pour prendre vos photos souvenirs ! La Basilique Notre-Dame de Fourvière domine la ville de sa splendeur. Ne faites pas l’impasse sur sa visite. C’est tout simplement magistral.

La Basilique Notre-Dame de Fourvière

Aux alentours, en vous éloignant, vous pourrez l’observer avec à ses côtés la tour métallique qui lui donne par contraste d’autant plus d’allure.

Vue d’ensemble de la colline de la Fourvière

Ne prenez pas peur, la ville n’est pas faite que de collines. Le centre ville est moins ardu à visiter. Nous vous conseillons d’ailleurs d’aller flâner dans le parc de la Tête d’Or qui se compose de serres botaniques, d’un zoo, d’espaces verts et d’un lac où le soleil de fin de journée se reflète avec superbe. Vous pouvez le traverser en vélo mais notre avis est qu’il faut surtout y prendre le temps de respirer et de se relaxer.

Le lac du parc de la Tête d’Or

Pause gastronomique

Nous vous avons préparé un sacré programme pour seulement un week-end… Mais n’ayez crainte ! L’agenda laisse une grande part au plaisir. La ville de Lyon est connue pour ses bouchons, ses restaurants gourmands et gastronomiques. Les spécialités sont les quenelles, le boudin aux pommes, l’andouillette, les raviolis en gratin… Oubliez le régime et profitez ! En dessert poursuivez avec les tartes à la praline, véritable source de fierté pour les chefs du coin. Attention c’est sucré… Mais c’est un vrai régal ! Nous avons testé pour vous Le Bouchon des Carnivores, 8 Rue des Marronniers.  Nous vous le recommandons vivement.

Après tout, nous voilà dans la ville de Paul Bocuse, pourquoi ne pas en profiter ? Rendez vous aux halles Bocuse pour déguster différents mets locaux.

Paul Bocuse, égérie lyonnaise

Alors bon séjour et bon appétit !

Pour plus de détails sur la ville de Lyon, lisez notre article Lyon, escapade culturelle et gastronomique.

 

Noémie Pierre

Laisser un commentaire

+ 66 = 74