70 ans paraissant moins, le film

Dans la liste des films dans lesquels, a joué par Gérard Hernandez, il n’y a pas que des succès, encore moins des longs métrages. En dépit de son âge, l’homme a appris au fil de sa carrière à s’essayer à de nouvelles choses, d’où sa participation dans le film « 70 ans paraissant moins ».

70 ans paraissant moins, mystère cinématographique

En seulement 16 minutes, le réalisateur Patrice Bertrand raconte l’histoire d’un ancien escroc revenu à ses vieux amours. L’histoire est tellement simpliste et la scène si courte qu’à ce jour très peu de documentation existe sur ce film. En somme, il est permis de dire que le dessein de ce film est à l’image de sa durée.

Aussi, en plus de Monsieur Patrice Bertrand qui s’est occupé du scénario, nous retenons que l’équipe est composé de :

  • Michel Brethez, l’ingénieur du son;
  • Jacques Volzot, le décorateur;
  • Bernard Cavallé, le directeur de la photo;
  • Marie-Blanche Colonna, la monteuse et
  • Katia Guillotel, la costumière.

Le court métrage fut produit en 2001 et distribué par Drôles de courts, une maison de production spécialisée dans les courts métrages drôles.

Patrice Bertrand est un réalisateur tout aussi mystérieux. Pour le peu qu’il y ait à dire à son sujet, l’homme avait deux réalisations à son actif au moment où il décide de se lancer dans ce film. Il s’agit des films :

  • Les sous-douées, sorti en 1980 et
  • Ça fait mal de 1982

Le réalisateur s’entoure néanmoins d’une équipe de professionnels dont fit partie Gérard Hernandez.

Hernandez dans la peau d’un escroc

A l’époque Gérard Hernandez arborait les 70 ans d’âge. Pour un casting du genre, il était donc l’homme de la situation. Mais, son âge ne fit pas le seul critère décisif. Les talents d’acteur comique et quelque peu grincheux sont un autre motif qui décida Patrice à l’associer à son projet.
C’est avec d’autres icônes du cinéma français que Gérard Hernandez se produisit dans ce court-métrage. Il s’agit de :

  • Sylvie Laguna,
  • Franois Coffinet,
  • Gérard Beaume et
  • Pascal Daublas

D’autres films de Gérard Hernandez