Alessandra Sublet : « Nous avons tous un parcours atypique »

Animatrice télé sur France 5 pour l’émission « C à vous », Alessandra Sublet a mis en quelques mois le petit monde du PAF à ses pieds. Son secret ? Le plaisir ! Rencontre avec une épicurienne.

Son visage vous est peut-être encore inconnu… Pourtant, Alessandra Sublet, 33 ans, est une animatrice devenue incontournable. Plus de 500 000 téléspectateurs répondent présents au rendez-vous quotidien avec l’animatrice et sa joyeuse bande de chroniqueurs dans une ambiance « comme à la maison ». Au menu : la préparation d’un repas en direct, de la spontanéité, des invités sous le charme et surtout beaucoup de bonne humeur ! Entretien avec une animatrice épanouie.

Avec le succès de « C à vous », vous êtes convoitée par toutes les chaînes. Flattée ?

Pour être honnête, j’essaie d’avoir un maximum de recul sur le métier que je fais. Avant tout, je prends du plaisir ! Tant que les téléspectateurs le ressentent et le partagent, c’est fabuleux. Je sais aussi que tout est une question de phénomène de mode : cela peut être très éphémère.

Est-ce que vous vous attendiez à un tel engouement de la part du public ?

Non, quand nous nous sommes lancés, nous voulions seulement créer une atmosphère chaleureuse, conviviale…

C’est réussi ! La bonne ambiance du plateau est aussi perceptible de notre côté de l’écran…

Oui, nous essayons de transmettre le bonheur que nous avons à faire cette émission. Ce que vous voyez sur le plateau reflète l’ambiance qu’il y a tous les jours dans le studio, une charmante petite maison du 11e arrondissement.

Le direct apporte aussi une spontanéité…

Oui, j’adore le direct, c’est très grisant. Sans ça, l’émission n’aurait pas la même saveur : on ne sait jamais comment vont réagir les invités. C’est très stimulant ! Je trouve d’ailleurs que le direct manque beaucoup à la télévision en ce moment !

Recevoir chaque soir des invités très différents (hommes politiques, chanteurs, acteurs, écrivains…) doit aussi être très enrichissant.

Oui, cela demande aussi beaucoup de travail : au-delà de son actualité, nous essayons de trouver des petites anecdotes, de créer un effet de surprise. Par exemple, nous faisons réagir les personnalités sur des albums photo de leur passé. La satisfaction est encore plus grande lorsque l’on a un invité qui joue le jeu et surtout quand il est agréablement surpris par le travail que l’on a fourni.

Quel invité vous a le plus marqué ?

Je vous avoue que c’est toujours très dur de répondre à cette question ! (rires). Lorsque l’on reçoit Eric Emmanuel Schmitt, très discret, et que l’on découvre tous les à-côtés de son métier d’écrivain, ou que Jean-François Copé est issu d’une famille très artistique et qu’il aurait pu devenir musicien de jazz…on est forcément très surpris. On a tous un parcours atypique ! C’est cela qui nous forge.

Votre personnalité, dynamique et spontanée, participe aussi largement au succès de l’émission. Quel est le secret de votre joie de vivre ?

C’est le plaisir ma chère ! On ne fait rien de mieux que quand on le fait avec envie et plaisir. Honnêtement, je ne suis je ne suis pas motivée par l’aspect financier ou la notoriété qu’amène mon métier. J’espère simplement que les téléspectateurs ont autant de plaisir à regarder l’émission que moi à la faire !

Et que faites-vous de votre temps libre ?

Je le consacre tout d’abord à mes amis, auprès desquels je me ressource. Je passe aussi beaucoup de temps avec mon chien : il s’appelle Max et d’ailleurs on peut le voir de temps en temps sur le plateau !
Etes-vous amatrice de soins en thalasso et en spa ?

Oui, bien sûr ! J’adore aller de temps en temps en institut : ça fait un bien fou ! Mais je pense que c’est le cas de toutes les filles. J’ai surtout besoin de m’évader. Mes parents sont une partie de l’année dans le Jura et à Saint-Barthélémy. Dès que je peux je vais les voir, soit dans leur maison entourée de verdure ou au bord de la mer et près de belles plages !

Vous semblez être une épicurienne : quels sont vos petits plaisirs au quotidien ?

Le premier de tous les plaisirs, c’est d’abord le dîner, tous les soirs, de « C à vous ». J’ai la chance d’avoir des supers chefs : Babette de Rozières, Julie Andrieu et Luana Belmondo ! Peu de gens peuvent se vanter d’avoir à domicile des chefs comme ces trois là ! Je préserve aussi au maximum le moment du petit-déjeuner : j’adore ça . D’ailleurs, j’ai toujours dans mes placards tout ce qu’il faut !

Quels sont vos prochains projets de vacances ?

Aller voir mes parents aux Antilles. Cela me permet de passer du temps avec eux et de et profiter du soleil d’hiver, une vraie chance.

Quels sont vos projets professionnels pour cette année ?

J’aimerais développer une autre de mes passions : prendre les rennes d’une émission qui me fasse barouder. Mais pour le moment le projet est à l’état fœtal et j’ai déjà beaucoup de travail avec la quotidienne et « Je hais les dimanches » sur France Inter. Mais j’y travaille et j’espère que ce projet verra prochainement le jour !

  • « C à vous » sur France 5, du lundi au vendredi à 19h. Le samedi à 12h30.

Laisser un commentaire

4 + 5 =