Test de l’Auris hybride : un essai plein de surprises

Durant une journée, nous avons pris le volant de la Toyota Auris hybride (Auris HSD), qui concilie moteur essence 1,2 litres turbo et moteur électrique (cette version représente 79 % des ventes de l’Auris en 2014). Ce modèle est la deuxième voiture hybride non-rechargeable la plus vendue en France, derrière la Yaris (tout de même moins attrayante). Testons-la…

Lancée en 2010, et redessinée cette année, la Auris hybride a subi un lifting de son tableau de bord, et a été légèrement rabaissée avec un restylage de la proue et de la poupe. Ce modèle de la marque japonaise est désormais doté de nouvelles suspensions qui assurent un certain confort de conduite. Avec des courbes assez flatteuses, notamment grâce à la finition « Design », ce modèle se défend bien dans sa catégorie. Elle n’est pas sans rappeler sa cousine Lexus CT200h (marque haut-de-gamme du groupe Toyota).
Retrouvez d’autres essais automobiles sur Temps-Libre Magazine : Kia Sorento, Kia Sportage, Peugeot 508, Infiniti Q70 hybride,Toyota Auris hybride,Skoda Octavia.

Cliquez sur les photos pour les agrandir. 

Toyota Auris Hybride Blanche - vue arrière

Lorsque l’on s’assoit derrière le volant, on se sent d’abord comme écrasé par le tableau de bord qui est assez haut et à la ligne très carrée, nous rappelant encore une fois Lexus. Lignes épurées, peu de boutons, compteur chromé : globalement, les finitions intérieures sont de qualité. Mais la planche de bord, qui intègre un écran tactile (7 pouces) concentrant toutes les commandes, est un peu triste.

Dans l’habitacle, si l’avant est spacieux, en revanche on se sent rapidement à l’étroit à l’arrière en comparaison avec les véhicules concurrents. On apprécie le porte-gobelets, la présence de vide-poches spacieux dans les portières mais aussi l’espace pour les lunettes logé dans le plafond.

Tableau de bord Toyota Auris Hybryd moteur electrique

Équipée d’une boite de vitesse automatique très facile à manier, la conduite de l’Auris est souple même si le moteur « mouline » beaucoup avant de passer au rapport supérieur. Bon point, l’économie est au rendez-vous, avec 5 litres/100 Km en moyenne sur notre trajet urbain (3,5 litres/100km d’après le constructeur).

Pour profiter de la conduite en mode électrique, rien de plus simple : la voiture se recharge simplement grâce à l’énergie dégagée lors du freinage et de la décélération. Encore mieux, le mode « B » sur la boîte de vitesse automatique permet d’optimiser la récupération d’énergie lorsque la voiture descend une pente à tout vitesse. En ville, la voiture est la plupart du temps en mode électrique et c’est, comme toujours, une sensation vraiment agréable.

Clef de l'auris HybridePetite astuce concernant la clef de démarrage : au cas où la clé sans contact venait à être défaillante, vous pouvez appuyer sur le bouton « push » et une clé de secours traditionnelle sort du boîtier.

Sauvé !

Vidéo de la Toyota Auris Hybride

Résumé de l’essai de l’Auris Hybride

Très pratique en milieu urbain, l’Auris hybride satisfera les citadins qui souhaitent une compacte ni trop étroite, ni trop imposante.
Le plus ? Celle ci qui combine écologie et agilité. Notez que l’achat d’un véhicule hybride non rechargeable permet l’exonération pendant deux ans de la taxe sur les véhicules des sociétés (comme tous les véhicules qui portent la mention « EE, EH, GL ou GH » sur la carte d’immatriculation)

On aime

  • Le design ;
  • La tenue de route ;
  • L’équipement d’un système de reconnaissance des panneaux ;
  • Garantie 3 ans et 5 ans ou 100 000 kilomètres sur les pièces du système hybride.

On aime moins

  • Le peu d’espace à l’arrière ;
  • L’absence d’un correcteur électronique de trajectoire (il y a seulement un signal si l’on dépasse une ligne) ;
  • Le moteur trop bruyant.

Toyota Auris hybride, à partir de 24 950 euros. Différentes finitions sont disponibles: Tendance, Dynamic, Design, Exécutive. Le modèle existe également en version break, dénommé « Auris HSD Touring sports ». 

Fiche technique

  • Puissance fiscale : 5 chevaux
  • Réservoir : 45 litres
  • Consommation urbaine : 3.9 litres / 100 kilomètres
  • Consommation mixte : 3.9 litres / 100 kilomètres
  • Nombre de cylindres : 4 (4 soupapes / cylindre)
  • Cylindrée :1798 cc
  • Puissance din :136 chevaux au régime de 5200 tr/min
  • Couple moteur :142 Nm au régime de 4000 tr/mi

 Par Alexis Mamou

Plus d’informations sur Toyota.fr

Laisser un commentaire

9 + 1 =