Bangkok une ville de tradition, en route pour la modernité

Bruyante, polluée, oppressante… Autant d’adjectifs largement attribués aux capitales asiatiques et dans le cas présent à celle de la Thaïlande. C’est donc avec un certain a priori que nous nous lançons à la découverte de Bangkok pour être finalement détrompés et très agréablement surpris ! 

Pour profiter de Bangkok dans les meilleures conditions, choisissez un hôtel dans le centre mais surtout à proximité du métro ou de la ligne de trains aériens. Le trafic à Bangkok est tel que les taxis sont inefficaces, la journée du moins, c’est pourquoi nous vous conseillons le réseau de transports en commun. Moderne et propre, le service public permet de rejoindre n’importe quelle partie de la ville rapidement. Si toutefois vous devez prendre un taxi, exigez que celui-ci mette en route le compteur, vous éviterez ainsi des prix gonflés, fixés à la tête du touriste. Pour les plus pressés, ayant un certain goût du risque, hélez un taxi-scooter et cramponnez vous pour slalomer, cheveux au vent, entre les voitures à l’arrêt.

Un beau spectacle pour commencer

La Thaïlande a une histoire très riche et sa capitale constitue le point de départ parfait pour découvrir celle-ci. La ville regorge de temples plus beaux les uns que les autres, mais aussi d’un palais majestueux et plein d’autres lieux fascinants. Pour mieux saisir l’atmosphère qui se dégage de ces derniers nous vous conseillons bien sûr de vous renseigner en amont sur le passé du pays. Une fois sur place, rendez vous à Siam Niramit pour un spectacle grandiose qui permet de s’initier aux traditions et à la culture thaïlandaises.

Pour plus d’informations : http://www.siamniramit.com/index.php

Les vestiges du passé

Désormais prêts à en prendre plein les mirettes, direction l’ancien quartier royal de Ko Ratanakosin où sont concentrés les incontournables temples et palais de Bangkok. Attention, comme partout en Thaïlande, couvrez vous les jambes et les épaules pour pouvoir accéder aux lieux de culte et résidences royales.

palais1

Forts de notre expérience, croyez-nous il vaut mieux commencer par le Wat Phra Kaew et le Grand Palais dès l’ouverture (8H30) pour ainsi éviter les hordes de touristes qui se pressent chaque jour sur le site. Pour 200 bath, l’audioguide, à préférer aux guides postés à l’entrée, permet de découvrir en deux heures les coins et recoins du temple et du palais royal. Une fois équipés, vous voilà sur le point d’être ébahis devant une architecture époustouflante, des fresques et sculptures complexes et surtout un Bouddha d’émeraude à couper le souffle.

geantLes gardiens du temple

Traversez la rue et continuez la visite avec le Wat Pho, le temple qui détient la plus vaste collection de bouddhas de Thaïlande. Découvrez les géants de pierre qui gardent les portes du site et les quatre chédi royaux décorés de céramiques colorées, puis déambulez dans les galeries de statues du Bouddha de tailles diverses, plus épatantes les unes que les autres et finissez la visite par le plus célèbre d’entre eux : le bouddha couché (46m de long et 15m de haut !) qu’on découvre en arpentant un couloir qui le longe.

rangeebouddhaL’allée de bouddhas

Après toutes ces visites, une pause s’impose… Ça tombe bien : un pavillon de massage siège à l’intérieur même de l’enceinte du Wat Pho. Le massage pour 450 bath est tout ce qu’il faut de tonique. Nous on aime !

Continuez votre promenade de l’autre côté du fleuve en prenant un ferry qui vous mènera directement au pied du Wat Arun, superbe temple recouvert de morceaux de porcelaine dont le prang principal, haut de 114 mètres, est extraordinaire. Depuis le Wat Arun, on jouit d’une magnifique vue sur le fleuve Chao Phraya, mais aussi sur le Grand Palais et le Wat Pho.

Wat Arun

Si vous restez quelques jours à Bangkok allez également visiter la maison de Jim Thompson. Cette maison-musée vaut vraiment le détour et elle représente une bonne entrée en matière à l’architecture traditionnelle thaïlandaise. Prenez la sortie 1 à National Stadium, quittez l’axe principal, empruntez la ruelle et laissez vous émerveiller par cet espace vert et apaisant qui vous attend. Des visites guidées sont proposées en français et en anglais toutes les 20 minutes afin de découvrir les magnifiques collections du célèbre collectionneur Jim Thompson. Vous découvrirez de superbes maisons en teck, mais aussi de nombreuses sculptures, céramiques, peintures et tapisseries.

Vous pouvez également grimper en haut de la golden mountain pour admirer le chedi doré du temple Wat Saket qui surplombe la ville. Après une longue ascension vous serez récompensés par une très belle vue sur Bangkok.

Balade et shopping

Baladez-vous dans les rues du quartier chinois (Chinatown) et du quartier indien (appelé Phahurat ou Little India) de la ville qui se trouvent à proximité l’un de l’autre et qui vous réservent bien des surprises. L’ambiance singulière qui règne dans ces quartiers vous donnera un aperçu de la Chine et de l’Inde. Le temple Sikh de Phahurat, l’un des plus grands du monde, est intéressant par le cosmopolite qu’il représente car, bien que la Thaïlande soit l’un des pays les plus bouddhistes qui soit, il ne faut pas oublier les autres communautés religieuses du pays comme par exemple les sikhs qui sont environ 10 000 en Thaïlande. Dans Chinatown nous vous conseillons le restaurant Hoon Kuang, au 381 Th Yaowarat (Soi 4), réputé pour son excellente cuisine chinoise.

Ne partez pas de Bangkok sans être allé flâner au marché de Chatuchak (Station BTS Mo Chit), gigantesque marché où vous trouverez de tout ou presque. Si vous y allez en famille veillez à rester groupés car il est très facile de s’y perdre tant la foule est dense et les allées nombreuses. Pour vous donner une idée de l’immensité du lieu sachez que l’on dénombre chaque week-end plus de 15 000 stands et qu’il existe 11 catégories de produits qui sont répertoriées dans le plan du marché fourni à l’entrée. Nous retrouvons donc les vêtements et accessoires, puis les produits artisanaux, les céramiques, les fournitures et les articles de décoration pour la maison, les snacks et boissons, les plantes et le jardinage, l’art, l’animalerie (que nous déconseillons car il y a beaucoup d’animaux en cages) et les accessoires pour animaux, les livres, les antiquités et enfin la catégorie divers et vêtements d’occasion.

Plus original, le marché aux amulettes est situé non loin du Palais Royal et du Wat Pho. Vous y trouverez de nombreux médaillons à l’effigie du Bouddha, de divinités hindoues ou de moines célèbres ayant le pouvoir de conjurer les esprits maléfiques et le mauvais sort. Rares sont les habitants de Bangkok ne possédant pas une amulette et les personnes exerçant un métier à risque comme par exemple les chauffeurs de taxi sont les premiers à vanter le pouvoir de ces talismans. De la vielle amulette en pierre ou en bronze à l’amulette plus moderne avec de jolies perles et des strass, vous pourrez y débusquer des objets fantaisie mais aussi des talismans rares et parfois, de très grande valeur.

Si vous souhaitez continuer le shopping, sachez qu’il y a deux immenses centres commerciaux : le MBK (station BTS National Stadium), temple des bonnes affaires et le Siam Parangon (Station Siam), qui est plus luxueux.

Se détendre

La Thaïlande est réputée pour la qualité de ses massages et il serait bien dommage de repartir sans avoir testé les délices du massage thaïlandais. Il existe plusieurs types de massages : le traditionnel massage thaïlandais qui est plutôt énergique, le foot massage qui comme son nom l’indique se concentre sur nos petits pieds meurtris par de longues visites de temples et (notre petit préféré) le « oil massage » qui est le plus relaxant car la masseuse utilise une huile à base de plantes pour détendre tous les muscles de votre corps : bonheur garanti !

Pour poursuivre votre chemin vers le bien-être nous vous conseillons un pic-nique, une promenade ou bien une session de méditation dans l’un des parcs de Bangkok qui offrent une vraie bouffée d’air frais. Le parc Lumphini est particulièrement grand et agréable et il est possible d’y faire des promenades en barque. Avis aux romantiques ! Cependant nous nous devons de vous prévenir : il est possible que vous y croisiez des varans, grands lézards plutôt paisibles mais qu’il ne vaut mieux pas provoquer.

parcLes parcs de Bangkok abritent souvent de petits temples

Finissez votre journée par une séance de manucure et de pédicure. En Thaïlande il ne s’agit pas d’un luxe réservé à une élite fortunée mais plutôt d’une activité courante que ce soit seule ou entre amies. Assises dans un fauteuil confortable nous nous laissons faire, totalement relaxées, une femme s’occupe de nos mains tandis qu’une autre nous baigne les pieds. Après un gommage et une crème hydratante, les ongles sont coupés puis limés et enfin laqués. Que ça fait du bien de prendre soin de soi !

Midnight in Bangkok

Accueillant de plus en plus de touristes mais également des expatriés, Bangkok sort peu à peu des traditions et se veut plus fêtarde que jamais. Non seulement la ville vit la nuit… Mais elle danse aussi ! Quelque soit l’heure, les commerces, les marchés et bien sûr les bars restent ouverts.

Ce qu’il ne vous faut surtout pas manquer en la matière… Kao San Road ! Cette rue déjà animée la journée, accueillant touristes logeant dans le quartier, marchés et animations de rues, devient le soir venu une boite de nuit à ciel ouvert. Même pour les moins fêtards, laissez votre curiosité s’exprimer car cette ambiance vaut le coup d’œil.

moonbarUn apéro au Moon Bar

Mais avant d’aller danser toute la nuit nous vous conseillons de commencer votre soirée par la dégustation d’un cocktail rafraichissant en haut d’un des building qui surplombe la ville. Un rooftop permet d’apprécier Bangkok sous un angle différent et de constater son immensité et sa diversité. Nous vous recommandons d’y aller en fin d’après-midi afin d’y observer le coucher du soleil et les lumières de la ville qui prennent le relai sur ce dernier. Des bonnes adresses ? Le Moon Bar sans hésiter ! Sachez qu’il est également possible d’y diner.

ville

Concernant les restaurants, préférez aux restaurants européens les vendeurs de rue qui vous offrent l’opportunité de gouter les mets les plus typiques, ceux que les thaïlandais eux-mêmes dégustent. Si vous logez dans le centre, sachez que la rue Phra Sumen Fort compte bon nombre de bons restaurants traditionnels. Nous avons testé le Joy luck club où la décoration est pour le moins étrange mais la nourriture délicieuse. Il se trouve juste en face du Phra Sumen Fort.

repasderueCuisine de rue… La meilleure !

Excursions

Depuis Bangkok, il est possible de faire toutes sortes d’excursions que ce soit par le biais d’agences touristiques avec des circuits organisés ou tout simplement en prenant le train ou un minibus en direction d’une ville à proximité de la capitale. L’une des excursions les plus connue est sans doute le marché flottant de Ratchaburi. Nous nous y sommes rendus par le biais d’une agence touristique mais nous avons été un peu déçus. Le marché manque d’authenticité, il y a énormément de touristes et le prix de l’excursion nous a semblé excessif. Nous vous déconseillons également les excursions qui profitent des animaux sauvages de Thaïlande comme par exemple la ferme des tigres (où les tigres sont drogués et maltraités) ou les treks à dos d’éléphants sur des chaises lourdes qui déforment le dos de ces majestueux animaux.

floatting marketLe marché flottant

Nous vous conseillons plutôt de prendre le train pour Ayutthaya qui se trouve à seulement 1h30 de Bangkok. Il s’agit d’une ville magnifique, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Il est également possible de rejoindre Kanchanaburi en minibus depuis la station Victory Monument. A cette occasion, visitez ElephantsWorld qui propose de découvrir les pachydermes dans leur quotidien et dans le respect de l’animal contrairement aux trekking camp.

Retrouvez notre dossier consacré à la Thaïlande et de précieux conseils de voyage ici.

Alice Aubel et Noémie Pierre

Laisser un commentaire

6 + 4 =