Aller en Thaïlande : tout ce qu’il faut savoir

Destination de rêve, la Thaïlande attire et charme les voyageurs du monde entier. Il faut dire que l’Asie du Sud-Est est une destination à la mode. En quelques années elle est devenue l’une des régions préférées des touristes routards grâce aux belles plages, à une cuisine savoureuse, à un réseau aérien développé et à des prix très modérés. Réputée pour l’accueil chaleureux des habitants et pour ses paysages à couper le souffle, la Thaïlande est aussi un pays accessible et rassurant quand d’autres régions du monde présentent malheureusement des risques. 

Rizière au nord de la Thaïlande

La préparation d’un voyage suscite souvent des questions et des inquiétudes. Alors voici quelques informations et de précieux conseils à lire avant de partir.

Comment circuler ?

Voyager en avion en Thaïlande reste assez accessible financièrement. Bangkok est le principal point d’entrée national et international du pays. Nous vous conseillons donc d’atterrir à Bangkok. Une fois arrivés de nombreux moyens de transport sont à votre disposition. Vous pouvez reprendre l’avion pour Chiang Mai ou Ko Samui par exemple. Toutefois le plus pratique et économique est certainement le bus ou minibus. En effet le réseau de bus thaïlandais est à la fois très dense et fiable. Les trains thaïlandais parcourent tout le pays et sont la meilleure alternative au bus pour les longs voyages comme vers Chiang Mai au nord. Le réseau ferré de 4500km est géré par la société de chemins de fer thaïlandaise (State Railway of Thailand) et dessert quatre lignes principales (nord, sud, est et nord-est).

Décalage horaire

La Thaïlande est en avance de 7 heures sur l’heure GMT (Londres). Donc quand il est midi à Paris il est 17h ou 18h à Bangkok selon l’heure d’hiver ou d’été.

Le climat

L’été il fait très chaud et humide donc si vous prévoyez d’aller en Thaïlande à cette période de l’année pensez à prendre des vêtements adaptés à une forte chaleur et n’oubliez pas de mettre un chapeau, de la crème solaire et de boire régulièrement. Si vous êtes retraité et que vous pouvez partir à une autre période de l’année sachez que le temps sera tout autant ensoleillé mais que les températures seront plus agréables. Choisir une autre saison pour visiter la Thaïlande présente aussi l’avantage de la tranquillité car il y aura moins de touristes.

Monnaie

L’unité monétaire thaïlandaise est le baht qui se divise en cent satangs, il existe des pièces de 25 et 50 satangs et de 1, 2, 5 et 10 bahts. Les billets utilisés sont celui de 20 bahts (vert), de 50 (bleu), de 100 bahts (rouge), de 500 bahts (violet) et de 1000 bahts (beige).

Pour vous donner une idée (taux de change du 31/05/2017) :

1 euro € = 38,17 Bahts (฿ – THB)2 euros € = 76,33 Bahts (฿ – THB)
3 euros € = 114,50 Bahts (฿ – THB)4 euros € = 152,67 Bahts (฿ – THB)
5 euros € = 190,83 Bahts (฿ – THB)6 euros € = 229,00 Bahts (฿ – THB)
7 euros € = 267,17 Bahts (฿ – THB)8 euros € = 305,34 Bahts (฿ – THB)
9 euros € = 343,50 Bahts (฿ – THB)10 euros € = 381,67 Bahts (฿ – THB)
11 euros € = 419,84 Bahts (฿ – THB)12 euros € = 458,00 Bahts (฿ – THB)
13 euros € = 496,17 Bahts (฿ – THB)14 euros € = 534,34 Bahts (฿ – THB)
15 euros € = 572,50 Bahts (฿ – THB)16 euros € = 610,67 Bahts (฿ – THB)
17 euros € = 648,84 Bahts (฿ – THB)18 euros € = 687,01 Bahts (฿ – THB)
19 euros € = 725,17 Bahts (฿ – THB)20 euros € = 763,34 Bahts (฿ – THB)

Visa

Comme les citoyens de 55 pays, les Français, les Belges et les Suisses peuvent entrer en Thaïlande sans visa (donc gratuitement) pour une durée maximale de 30 jours consacrée au tourisme. Seule condition : avoir un passeport (date d’expiration au moins 6 mois après la date d’arrivée en Thaïlande) et arriver par avion. Si vous arrivez par voie terrestre on vous délivrera un visa pour 15 jours seulement. Si vous prévoyez de rester plus de 30 jours il vous faudra demander un visa de tourisme à l’ambassade ou au consulat de Thaïlande. Il coute actuellement 30€.

Conseil : photocopiez vos documents importants (passeport, carte d’identité, permis de conduire, billets d’avion…) et conservez les photocopies dans un autre sac que les originaux. Vous remplacerez ainsi plus facilement des documents perdus ou volés.

Vaccins et santé

Planifiez vos vaccinations à l’avance (entre un à deux mois) car certaines demandent des rappels. Aucun vaccin n’est obligatoire à moins que vous n’ayez visité une zone à risque (Afrique ou Amérique du Sud) juste avant votre arrivée en Thaïlande, si c’est le cas on vous demandera d’avoir fait le vaccin contre la fièvre jaune. Le site du ministère des Affaires étrangères met en ligne des recommandations sur les vaccinations à prévoir selon le pays. N’hésitez pas suivre ce lien pour vous informer.

En Thaïlande, les risques sanitaires et la qualité des soins différent selon la destination et la façon de voyager. Les grandes villes et les zones touristiques sont dotées de très bonnes infrastructures médicales. Si vous prévoyez d’aller dans une zone rurale reculée prenez une trousse médicale avec vous pour parer à toute éventualité. Voici quelques produits indispensables : antibiotiques, anti-diarrhéiques, antihistaminiques (en cas d’allergies ou de piqûres d’insectes), un antiseptique ou désinfectant, des pansements, de l’aspirine ou du paracétamol, un produit anti-moustiques, de la crème solaire et une pommade pour les piqûres d’insectes.

Les problèmes les plus sérieux sont souvent liés à des soucis de santé préexistants, notamment les maladies cardiaques, donc nous vous conseillons de voir votre médecin peu de temps avant votre voyage pour vous assurer que vous êtes en bonne santé. Si vous avez un traitement à prendre ne l’oubliez pas (ainsi que l’ordonnance !) car il peut être difficile à trouver en Thaïlande. Pensez également à vérifier votre assurance pour savoir ce qu’elle prend en charge et quels sont les numéros à contacter en cas de problèmes à l’étranger.

Se protéger des moustiques

Hormis les médicaments préventifs, la protection contre les piqûres de moustique est le premier moyen d’éviter d’être contaminé par le paludisme. La prudence est donc de mise ! Dès le coucher du soleil couvrez-vous les bras et les jambes et utilisez des produits anti-moustiques (gel, spray, crème…). De nombreux hôtels disposent de moustiquaires n’hésitez pas à leur demander au moment de la réservation.

Que visiter en Thaïlande ?

Voici notre petite sélection des sites incontournables de Thaïlande :

  • Bangkok : temples, palais, restaurants… La capitale offre tout cela en version XXL. Prévoyez d’y rester quelques jours. Il y a tant à voir !

  • Kanchanaburi : de hautes montagnes dominent une jungle épaisse. Bienvenue dans la province de Kanchanaburi. Les amoureux de la nature pourront admirer des cascades et faire de la randonnée tandis que les historiens en herbes visiteront les vestiges de la Seconde Guerre mondiale dont le célèbre pont de la rivière Kwaï.

  • Ayutthaya et Phetchaburi: deux villes magnifiques et réputées pour leurs temples. Le patrimoine artistique et historique de la Thaïlande est très riche. Ayutthaya est d’ailleurs inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

  • Sukhotai : Remontez le temps de 800 ans dans le plus beau des parcs historiques du pays. La tranquillité des ruines de cette ancienne capitale en fait le cadre idéal pour une promenade à pieds ou à vélo.

  • Phitsanulok: grande ville du Nord de la Thaïlande, Phitsanulok offre une jolie étape d’une journée avant de rejoindre Chiang Mai. Le Wat Phra Si Ratana Mahathat abrite l’une des effigies du Bouddha les plus vénérées du pays.

  • Chiang Mai est la capitale culturelle du Nord. Connue pour son artisanat et pour son université, la ville abrite aussi de magnifique temples. La région de montagnes et de forêts qui entoure la ville est parfaite pour les randonnées.

Alice Aubel

Laisser un commentaire

7 + 2 =